The_True_Cost-323301146-large

Je trouvais bête de faire un article sur un sujet déjà abordé par d'autres sur leur blog ou dans leur vidéo Youtube et puis je me suis dis que non, plus on était nombreux à en parler, plus ça permettrait de faire passer le message. 

Depuis un peu plus d'un an, j'ai réalisé que je vivais dans une société de surconsommation qui n'était pas en accord avec mes valeurs. J'ai compris qu'on nous manipulait à longueur de journée avec la pub, dans des vidéos, et même simplement dans nos discussions, car les manipulés manipulent les autres sans même s'en rendre compte. On nous manipule pour nous faire croire que bonheur = posséder.

Pendant quelques mois, j'ai donc évité au maximum des achats dont je n'avais pas besoin. Puis cette "rebellion" s'est légèrement calmée et j'ai recommencé à "me faire plaisir" de temps en temps : aller sur des sites de déco ou de vêtements que j'aime et avec des prix abordables pour faire quelques petits achats quand j'avais un coup de mou par exemple, pour me sentir mieux. Quelle idiote ! 
Bref, j'ai été habituée à ça, surtout dès le collège en étant copine avec LA fille la plus branchée pour qui porter 2 jours d'affilé le même pantalon était une honte et un signe de mauvaise hygiène... 

Et puis j'ai vu CETTE vidéo de Carolina de la chaine Youtube -La Carologie- qui m'a rappelé que j'avais eu de bonnes résolutions et qu'il fallait peut-être que je me pose de nouveau la question : pourquoi tu achètes des choses dont tu n'as pas besoin ? Sa vidéo a déjà suffit à me remettre les idées en place et dedans, elle conseillait un reportage, le reportage qui lui a enlevé du jour au lendemain, à elle aussi, l'envie d'acheter des vêtements.
Ce reportage s'appelle -The true cost- .. Le réel coût... Ce qu'on finance quand on achète un vêtement de certaines marques, bon marché souvent. Comment on nous fait croire qu'on est plus riche que ce qu'on croit en nous permettant d'acheter des biens dont on n'a pas besoin, ce que notre argent permet de faire durer... Le travail des enfants, des conditions de travail déplorables, un salaire qui ne vaut rien, des familles séparées, des souffrances, des morts, du sang ! 

Alors les réactions quand je l'ai dis à mon entourage : "mais les autres continueront d'en acheter, alors ça ne changera rien."
Bien sûr que ça changera, 1- parce que j'en parle et que peut-être que je vais convaincre d'autres personnes de regarder le reportage et qu'ils réagiront comme moi (sûrement) et 2- parce qu'à ma petite échelle, je choisis de dire NON et je ne continue pas à donner mon argent à des grandes entreprises qui exploiteront toujours, en toute impunité, des êtres humains et les ressources naturelles.

Alors j'ai eu mon électro-choc... Je n'ai pas besoin de vêtements, je ne m'en suis jamais débarrassé et j'en ai accumulé un tas, maintenant je ne suis pas prête d'en racheter ! 

 

Pour voir le reportage : ICI et il est également disponible sur Netflix.