31 janvier 2018

1/12

Le premier mois de l'année 2018... 

J'ai fini la lecture de 3 livres.

Je n'ai pas fumé une seule cigarette, ça fait donc 31 jours sans tabac

J'ai dépensé beaucoup trop d'argent pour les courses, il faut absolument que je trouve une nouvelle façon de m'organiser pour économiser. 

Je n'ai pas du tout regardé assez de films. 

J'ai trouvé que j'étais une super nounou, bienveillante et prudente, parce que j'ai beaucoup parlé avec mes chipies pour les comprendre. 

J'ai commencé un Bullet Journal qui m'a été très utile tous les jours ! Des listes, des listes et encore des listes...

J'ai commencé à remplir mon livre -3 ans de pensées positives- et j'en suis folle. 

J'ai prit la décision de faire des photos plus régulièrement, parce que j'adore ça. 

J'ai découvert BUBBLICIOUS ! Un salon de thé avec des thés glacés dans lesquels il y a des petits bulles de bonbons qui éclatent dans la bouche. Delicious !! 

Je me suis dit "Je t'aime" tous les jours.

Capture d’écran 2018-01-31 à 11

Capture d’écran 2018-01-31 à 11

Capture d’écran 2018-01-31 à 11


29 janvier 2018

Coup de coeur

En allant faire un tour à la FNAC, un des endroits où j'aime le plus aller, j'ai vu qu'Arthur H avait sorti un nouvel album, alors j'ai écouté, et dès la première chanson, j'ai pleuré... Sublime !

Arthur H - La Boxeuse Amoureuse (Clip Officiel)

Posté par Justine_dlh à 12:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

28 janvier 2018

Digital Detox

2 articles par jour, c'est trop ? 
J'ai trop de choses à partager en ce moment. 

Ca fait un moment que je veux te parler de ce sujet, mais seulement je veux le faire comme il faut, parce qu'il est tellement important pour moi. 
Est-ce que tu t'es déjà rendu compte qu'on avait un problème avec notre téléphone ? Je suppose que oui, quand même, tout le monde a remarqué à quel point il avait du mal à s'en séparer. Quand on le casse, ou quand on n'a plus de batterie... Là on le remarque. Mais est-ce que tu t'es déjà demandé ce qu'il se passerait si tu essayais de changer ça ? De faire une cure !? Moi oui ! Et ça m'a donné très envie... 
Je suis beaucoup moins accro que quand j'étais une adolescente, il m'arrive d'oublier l'existence de mon portable et de ne pas le mettre à charger pendant des heures parce que je me sens, bizarrement, mieux que d'habitude, libérée et que je n'ai aucune envie qu'il se rallume. Mais pour en arriver là, je suis passée par ces moments où tout tournait autour de ce téléphone. 

J'ai 23 ans, donc j'ai commencé à me servir des réseaux sociaux vers l'âge de 12 ou 13 ans je pense. Il y avait MySpace, mais je n'y comprenais pas grand chose, et puis j'ai trouvé Facebook. Je ne me souviens pas vraiment de ce qu'on y partageait à cet âge là, je ne pense pas que ce fut très intéressant, même si des années plus tard, je ne sais pas si ça l'est beaucoup plus. 
Et surtout, il y avait MSN ! Alors ça, je ne sais pas si je pourrais en dire du mal. Pour moi c'était un vrai réseau SOCIAL ! Alors certes, on y passait sûrement trop de temps, alors qu'on pouvait aller jouer dehors, découvrir la nature et lire des livres. Mais au moins, on échangeait vraiment, on se faisait des amis et on discutait, il y avait du partage ! C'est sûrement ça qui m'a donné l'envie et le besoin d'avoir des amis, toujours, et qui a fait que j'y ai, jusqu'à maintenant, accordé un peu trop d'importance. 

Bref, les années passent... On a un téléphone portable. 
Bon alors moi, j'ai eu mon premier téléphone à 6 ans. (QUOI ??? Mais quelle horreur !!!) Oui, en fait ma mère travaillait beaucoup et j'allais parfois à l'école seule, alors je l'appelais sur la route. Mais à cette époque, un téléphone ne servait qu'à appeler, donc même si les copains me trouvaient trop cool d'avoir un téléphone à l'école (que je donnais au professeur en arrivant et récupérais à la fin de la journée), ça ne me changeait pas grand chose à part le fait que je pouvais contacter ma mère quand elle n'était pas là physiquement. 

J'ai commencé à me servir des réseaux sociaux sur le téléphone en même temps que tous les jeunes de mon âge, voire même un peu après, parce que j'ai eu mon premier Smartphone après les autres finalement. 
Oui j'y ai passé des heures et des heures, oui j'ai prit mon téléphone machinalement dans ma main dès que je ne faisais rien , ou même quand j'avais plus important à faire mais que je n'avais pas envie. 
Oui, j'ai commencé à angoisser quand je n'avais pas de réponse à un sms, quand ce que je publais n'avais pas l'air de plaire, quand je me trouvais laide sur la photo que je venais de prendre et que je ne pouvais pas la montrer... 
Je suis passée par cette période, pendant laquelle l'essentiel de ma vie tournait autour de mon téléphone. 

Les réseaux sociaux m'ont alors entrainés dans cette vie ou TOUT est contrôlé POUR LES AUTRES. Cette vie où le regard des autres et les commentaires que tu lis ou entends (pas toujours en face de toi bien sûr) te dictent tout ce que tu dois faire. 

 

_DSC0019

 

Je crois que la première fois que je me suis rendue compte que ce que je faisais n'était pas bon pour moi, ni pour mon entourage, c'était en repas de famille. Tout le monde discutait, tout le monde se regardait. J'avais mes cousins autour de moi, et j'avais envie de profiter d'eux. Alors pourquoi je me sentais à l'écart ? Peut-être parce que j'avais ce téléphone dans la main qui m'appelait pour que je le regarde alors que j'avais mieux à faire. 

Alors tout doucement, avec les années, j'aimais de moins en moins être dérangée par des sonneries quand j'étais avec des gens que j'aime. Et même des gens que je ne connais pas encore d'ailleurs. Depuis, quand je suis avec quelqu'un, je me consacre uniquement à la personne qui est en face de moi. Parfois je garde mon téléphone sur la table, mais il est en silencieux, ou parfois, même, je le range au fond de mon sac et je l'oublie complètement. 
Et puis je crois que ça s'est fait naturellement, mais bien bien doucement, j'ai compris que quand j'aimais faire quelque chose, je voulais encore le laisser de côté. 
Non, je me mens à moi-même ! Il faut vraiment que ce soit quelque chose que j'adore faire, qui me passionne complètement. Parce que même devant un film, ou même pendant que je fais la vaisselle, j'ai encore ce réflexe de regarder ce qu'il se passe sur mon téléphone ou mon ordinateur. Mais j'en ai conscience et je sais que ce n'est pas bon. 

A force, ça m'angoisse, ça me stresse, je me sens emprisonnée là dedans, je me sens obligée de le faire, comme si j'en avais besoin... Alors j'ai commencé la méditation depuis quelques mois, et oui, je te le confirme, quand tu es dans le moment présent, concentré sur une seule chose à la fois, tu te sens TRES VITE beaucoup plus heureux.. Alors je veux absolument réapprendre à le faire. 

(au passage, ça fait aussi 2 ou 3 années que j'ai arrêté de courir après les Like et les commentaires sous toutes mes publications etc.. Mais ça, tu peux le comprendre si tu as lu mon article sur le fait d'avoir un blog)

Et oui, c'est comme une drogue. Et personnellement, j'ai horreur des drogues. Je ne veux jamais être une droguée. Et je crois que nous le sommes tous. 
Je te conseille fortement de lire cet article, qui explique bien mieux que moi tout ce que j'ai compris avec le temps et qui finit par nous faire mal. 

DIGITAL DETOX 

C'est le terme utilisé pour dire, cure de désintoxication de la drogue réseaux sociaux et écrans. 
Et j'ai très envie d'en faire une. 
Ce qui me ferait tellement plaisir, c'est la partager ici et qu'on soit plusieurs à la faire. 

Alors tu me diras, c'est contradictoire, on ira sur les écrans pour discuter des moments géniaux quand on ne va pas sur les écrans. Oui, mais on ira moins et on ira mieux. On ira pas sur notre écran pour ne rien faire et ne rien voir et ne rien apprendre. 
On apprendra à y aller moins, on apprendra à comprendre pourquoi on y va, à comprendre pourquoi c'est mieux de faire d'autres choses. On se conseillera, on s'aidera. Parce que comme toutes les désintoxications, on doit avoir du soutien. On doit sentir que c'est bien, qu'on s'en détache, de plus en plus et qu'on va se sentir mieux maintenant. 

J'aimerais créer un programme pour y aller petit à petit, qu'on le crée ensemble, et qu'on s'y tienne. Ca pourrait commencer par : aujourd'hui, pendant 1h, je fais ce qui me passionne et je ne touche pas à mon téléphone, ensuite je viens en discuter avec d'autres personnes ayant fait la même chose pour dire comment je me suis sentie, ce que ça m'a apporté. Et on se lance des défis plus grands, au fur et à mesure. 

Qu'est-ce que tu en penses ? 

Pour te convaincres, je voudrais que tu regardes cette vidéo, qui montre également tout ça plus clairement et qui fait prendre conscience qu'un changement doit être fait. 

Freeconnect-Digital Detox

Les commentaires de cet article sont consacrés à échanger sur tout ça, quel est ton rapport à ton téléphone (je crois que j'ai ma petite idée si tu es de ma génération), est-ce que ta vie te convient comme ça, est-ce que tu réussis à te séparer de ton portable et à l'oublier ? Est-ce que tu serais prêt à changer ce rapport, à te débarrasser de cette addiction ? 

21 janvier 2018

Cette année, je vais peut-être regarder l'Eurovision...

Ca fait bien longtemps que j'ai compris que ce programme ne m'intéressait plus vraiment, ou bien de loin. En particulier depuis Amir, ses chansons commerciales ne sont pas mauvaises, ça c'est sûr, ce sont des tubes, mais au bout d'un moment, j'ai vraiment, vraiment saturé. 
Pourtant ce programme, c'est la musique et c'est une des choses que j'aime le plus au monde. Je crois que ce qui m'a dérangé c'est la compétition qui était devenue plus centrée sur l'originalité des personnages qui venaient interprêter leur chanson, plutôt que sur la musique en elle-même. 

Seulement, quand j'ai apprit que cette année, un de mes chanteurs français préférés, Igit, allait peut-être pouvoir être celui qui nous représentera, j'y ai accordé bien plus d'intérêt. 
En plus de ce talent que j'ai découvert dans The voice, il y en a une autre qui a participé à l'émission -Destination Eurovision- et que j'ai entendu également pour la première fois dans The voice, plus récemment, c'est Emmy Liyanna. 

Si l'un des deux pouvait être choisi, c'est sûr que je regarderai l'Eurovision avec énormément d'intérêt cette année. 
Leurs chansons n'étant pas vraiment ce qu'on a l'habitude d'entendre à la radio et ce qui plaît au plus grand nombre, je reste lucide, peut-être que je me fais beaucoup de faux espoirs. En tout cas, je les soutiens. 

J'ai également beaucoup aimé Lisandro (encore The voice) qui, malgré son jeune âge, est incroyable sur scène, il faut l'avouer et Madame Monsieur, avec leur sublime chanson -Mercy- sur les migrants qui mérite d'être écoutée par le plus grand nombre pour son message. 

La chanson d'Emmy Liyanna a été écrite par Zazie que j'aime énormément aussi. Si on a regardé The voice, on peut se rendre compte à quel point les paroles lui collent à la peau. J'adore son grain de voix, qui est, je trouve, différent ! 

Emmy Liyana - Ok ou KO (Destination Eurovision 2018)

Celle d'Igit, c'est bien sûr lui qui l'a écrite, je trouve qu'elle est simplement française, elle montre la beauté, la poésie de la chanson française, sa musique et sa voix grave, forcément, rendent le tout merveilleux. 

Igit - Lisboa Jerusalem (Destination Eurovision)

Je croise les doigts pour qu'un de mes chouchous gagne l'émission la semaine prochaine et qu'il représente notre pays.

Capture d’écran 2018-01-20 à 21

       Et toi, tu regardes l'Eurovision ? Tu soutiens quelqu'un cette année ?

Posté par Justine_dlh à 09:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

19 janvier 2018

Mymy Farmer, je t'aime !

Depuis toujours... 

Mylène Farmer - Rolling Stone (Audio)

Posté par Justine_dlh à 00:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


18 janvier 2018

J'ai trouvé ma meilleure amie pour la vie

Je me souviens de ma première meilleure amie, en primaire. C'était Hélène, une petite fille blondinette avec des yeux bleus, toute mignonne et j'étais folle d'elle. C'est aussi avec elle que j'ai connu mon premier chagrin d'amitié, ma première déception, l'ignorance, la blessure que ça nous inflige. 

Et puis une fois remise, j'en ai trouvé une autre, puis une autre, et ça durait plus ou moins longtemps, parfois quelques mois, parfois 2 ans... J'avais besoin d'avoir une meilleure amie. 
Alors parfois je m'étais complètement trompée, j'étais la seule à être si attachée, on se servait de moi, j'ai été malheureuse quand je l'ai compris. Certaines ne méritaient vraiment pas mon amour. 
Mais je rencontrais toujours une nouvelle personne, qui me ressemblait plus, qui m'apportait plus, et c'était toujours des coups de coeur, des filles que je n'oublierai jamais tellement je les ai aimé de tout mon coeur. 

Hélène, Mégane, Julie, Harmonie, Claire, Léa, Blandine, Anais... .. .... 

Il y a toujours eu un moment donné, où la relation changeait. J'apprenais qu'elle avait dit des choses méchantes sur moi, je comprenais ou je croyais qu'elle ne m'aimait pas, je commençais à voir des mauvais côtés et à m'éloigner... Et j'ai toujours perdu toutes ces personnes. Il y en a certaines à qui j'en veux encore parfois, que je peux même détester quand je repense à certaines trahisons. Il y en d'autres de qui je garderai toujours un magnifique souvenir, mais ce sont des histoires terminées, c'était génial, mais tout a changé, c'est du passé. 

Et puis l'année dernière, je me suis isolée, parce que j'en ressentais le besoin. Avec le recul je pense que j'ai reçu plein de signes de la vie qui m'ont poussé à le faire. 

Et alors que j'étais toute seule et que je ne faisais que penser aux autres, à toutes celles que j'avais perdu, en essayant encore et encore de comprendre pourquoi, alors que les situations étaient trop différentes à chaque fois, j'ai compris quelque chose. 
La seule et unique personne qui sera toujours avec moi, et qui m'accompagne depuis le début et m'accompagnera jusqu'à la fin : c'est moi-même ! 

C'est grâce à cette révélation que j'ai commencé à tout mettre en oeuvre pour comprendre qui je suis vraiment. En fait, j'ai fais connaissance avec moi-même. Et ensuite je me suis apprivoisé, j'ai appris à m'aimer. Et aujourd'hui j'ai trouvé ma meilleure amie, c'est moi ! Et je sais que je ne serai plus jamais déçue... 

Source :https://penseesdamour.files.wordpress.com/2014/02/cc3a2lin-c3a0-soi-mc3aame.jpg

15 janvier 2018

Frissons garantis !

Cascadeur - Meaning

Posté par Justine_dlh à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 janvier 2018

Attends-moi le monde, j'arrive

Agrandis moi, force la ferveur 
Répond moi, inspire mes peurs 
Porte ma croix juste quelques heures et 
Donne moi la foi, inspire mes peurs 
Termine de signer entre les hommes l’idylle 
qui va me décider à rester anti-cynique 
Résiste à mes idées qu’on scie la branche sur laquelle on est assis sacré, donne moi des signes 

Attends moi le monde j’arrive j’arrive j’arrive 
Je réveillais l’espoir j’arrive j’arrive j'arrive 
Je cherchais en qui croire j’arrive j’arrive 

Excuse mes fautes dis qu’c’était pas si grave que c’est des ecchymoses, des bobos dis moi que tout est possible-sible à ceux qui bravent l’importance c’est pas de toucher la cible, mais c’est de la viser 
J’apprends qu’avec ton souffle, seulement assez fou pour compter surtout sur toi surtout sur toi 
J’apprends qu’avec ton souffle, seulement assez fou pour compter surtout sur toi surtout sur toi 

Attends moi le monde j’arrive j’arrive j’arrive 
Je réveillais l’espoir j’arrive j’arrive j’arrive 
Je cherchais en qui croire j’arrive j’arrive 

CHANGE, INVENTE, ARRACHE, CREE, CHARGE, COGNE, BALAFRE-LES, dès qu’ils te disent que c’est foutu, que c’est foutu, tu les fais taire 
Change, invente, arrache, créer, charge, cogne, balafre les, dès qu’ils te disent que c’est foutu, que c’est foutu, tu les fais taire
Change, invente, arrache, créer, charge, cogne, balafre les, dès qu’ils te disent que c’est foutu, que c’est foutu, tu les fais taire 
Change, invente, arrache, créer, charge, cogne, balafre les, dès qu’ils te disent que c’est foutu, que c’est foutu, tu les fais taire 
Change, invente, arrache, créer, charge, cogne, balafre les, dès qu’ils te disent que c’est foutu, que c’est foutu, tu les fais taire 

Attends moi le monde j’arrive j’arrive j’arrive 
Je réveillais l’espoir j’arrive j’arrive j’arrive 
Attends moi le monde j’arrive j’arrive j’arrive
Je cherchais en qui croire j’arrive j’arrive, j’arrive 
Je réveillais l’espoir j’arrive j’arrive j’arrive 
Change, invente, arrache, créer, charge, cogne, balafre les, dès qu’ils te disent que c’est foutu, que c’est foutu, tu les fais taire

Ben Mazué - J'arrive

ben-mazue_0

Posté par Justine_dlh à 13:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

11 janvier 2018

Attraversiamo !

Cette année, je veux lire, lire et encore lire.. 
J'ai quand même fait fort l'année dernière en lisant en bonne quinzaine de livre, tous les Harry Potter y compris.. Et j'ai donc prit goût à la lecture.. Mieux, je crois que je me suis trouvé une nouvelle passion ! 

J'ai donc finis mon premier livre de l'année : -Mange, Prie, Aime- de Elisabeth Gilbert. 
J'avais vu le film, il y a quelques mois, dans lequel Julia Roberts est d'une beauté comme j'ai rarement vu... 
J'avais aimé les thèmes abordés dans ce film alors comme à mon habitude, j'adore pouvoir mettre ces images que j'ai vu dans un film, dans ma mémoire pour les améliorer pendant que je lis le livre. 

Le livre m'a encore plus plu ! 

Capture d’écran 2018-01-10 à 13

Mon petit résumé : 
Liz ne se sent plus heureuse dans son mariage, elle est au bord de la dépression, elle ne sait pas comment changer cette situation. Un soir, elle s'effondre complètement pendant que son mari dort, elle s'enferme dans la salle de bain, et comme beaucoup d'humain au bord du gouffre, elle décide de prier. Et elle entend des réponses à ses questions. Elle décide de divorcer ! 
La dépression qui l'attendait profite de ce divorce pour s'emparer d'elle. 
Elle rencontre un autre homme, mais elle est blessée, tout est plus compliqué, elle pense sans arrêt aux échecs de ses relations amoureuses et elle n'arrive pas à se sortir de ce mal-être. Elle repense alors à un sorcier qu'elle avait rencontré quelques temps plus tôt à Bali, qui lui avait dit qu'elle y retournerait. Elle pense au voyage, et elle décide de partir : En Italie, puis en Inde et à Bali pour finir.
En Italie, elle découvre les joies de l'architecture romaine, de la mentalité italienne et bien-sûr, de la bonne nourriture. 
En Inde, elle tente, par la méditation, de rencontrer son Dieu intérieur et améliore sa spiritualité de jour en jour, en trouvant des réponses à ses questions. 
A Bali, elle cherche un équilibre, apprends à comprendre la culture des balinais et retrouve définitivement le bonheur. 

Mon avis : 
J'ai eu du mal à entrer vraiment dans le livre, je n'avais pas spécialement une grande envie de me remettre à le lire chaque soir. Je crois que ce qui m'a empêcher d'être complètement dedans dans la première partie du livre, c'est le fait qu'elle parle de nourriture italienne délicieuse plusieurs fois. Qu'est-ce que ça me donnait faim ! Quand je lisais tard avant de dormir, ce n'était pas une bonne idée. Mais ensuite, j'ai plongé dedans et j'ai décidé de plutôt manger le livre, et à une vitesse folle. J'ai voyagé avec elle, et qu'est-ce que ça fait du bien. J'ai pu apprendre sur ma propre spiritualité en l'accompagnant en Inde. Et j'ai énormément appris et été passionnée par la culture balinaise, pas toute rose et pleine de soleil d'ailleurs. Ensuite, j'ai adoré la voir atteindre doucement le bonheur, se remettre en question, grandir et changer et l'accompagner dans tout ça. J'ai adoré les gens qu'elle a rencontré, surtout Ketut, le sorcier indien et Yudhi, ce balinais amoureux de l'Amérique et des Etats-Unis, à l'histoire bouleversante et à la personnalité fabuleuse. 
J'ai eu la sensation de découvrir ces pays et de rencontrer ces personnes. 
J'ai eu l'occasion de me questionner et d'améliorer mes idées spirituelles, avec elle. 
J'ai vraiment adoré ce livre, et je te conseille de le lire pour apprendre plein de choses toi aussi. 

Les 2 citations du livre qui m'ont le plus marquées : 
- « Attraversiamo » qui veut dire : traversons en Italien et qui est son mot préféré. Je l’aime beaucoup moi aussi, j’ai pu traversé toutes les étapes du voyage avec elle. 
- Et cette réflexion sur Dieu dans laquelle je me suis tellement retrouvé : Dieu, écrit Dante, n’est pas tant une vision aveuglante de la glorieuse lumière, il est avant-tout ‘l’amour che move il sole e l’astre telle’, ‘l’amour qui fait se mouvoir le soleil et les autres étoiles’ » 

Dis-moi si tu serais intéressée pour que je te donne mon avis à chaque fin de mes lectures ?
Je voulais simplement te parler de ce livre parce que je crois qu'il restera marqué dans mon esprit pendant très longtemps. Et donc, comme toujours, je partage ! Je demande mais si j'ai un nouveau coup de coeur aussi gros que celui-ci, je partagerai forcément ici aussi. A très vite !

09 janvier 2018

Pensée positive matinale

page-blanche

C'est dans un livre de méditation que j'ai trouvé cette citation, que l'auteur nous conseillait de noter et de déposer sur notre table de chevet. Je l'ai trouvé magnifique, et je compte bien la lire ou la dire tous les matins. 

Voir le soleil tous les jours, c'est une grande chance, non ? Pourquoi chercher toujours plus ? 

Laetitia, dans une de ses vidéos disait quelque chose qui m'a énormément marqué : "Je me suis réveillée ce matin et j'avais mal nulle part ! C'est merveilleux. Certaines personnes se lèvent avec des douleurs." 
Ayant été dans ce cas, tous les matins je vais sourire parce que je n'aurais pas si mal, ou pas mal du tout, et quel bonheur ! 

Vous savez c'est comme quand on a un gros rhume, on se dit : "Mais pourquoi je ne me rendais pas compte à quel point c'est BIEN de pouvoir respirer normalement par le nez !" mais quand le rhume est passé, on ne dit pas qu'on a de la chance ? C'est dommage.

Si on est en bonne santé, on ne devrait avoir aucune raison de se plaindre et on devrait voir à quel point on est chanceux, j'essaie de le faire tous les jours, en pensant que d'autres n'ont pas cette chance, et que je veux leur envoyer beaucoup d'amour et de courage. 

Je voulais absolument partager cette belle pensée. 
Je te souhaite une excellente journée, pleine de positif !