29 août 2017

D'accord, j'arrête d'acheter des vêtements !!

 

The_True_Cost-323301146-large

Je trouvais bête de faire un article sur un sujet déjà abordé par d'autres sur leur blog ou dans leur vidéo Youtube et puis je me suis dis que non, plus on était nombreux à en parler, plus ça permettrait de faire passer le message. 

Depuis un peu plus d'un an, j'ai réalisé que je vivais dans une société de surconsommation qui n'était pas en accord avec mes valeurs. J'ai compris qu'on nous manipulait à longueur de journée avec la pub, dans des vidéos, et même simplement dans nos discussions, car les manipulés manipulent les autres sans même s'en rendre compte. On nous manipule pour nous faire croire que bonheur = posséder.

Pendant quelques mois, j'ai donc évité au maximum des achats dont je n'avais pas besoin. Puis cette "rebellion" s'est légèrement calmée et j'ai recommencé à "me faire plaisir" de temps en temps : aller sur des sites de déco ou de vêtements que j'aime et avec des prix abordables pour faire quelques petits achats quand j'avais un coup de mou par exemple, pour me sentir mieux. Quelle idiote ! 
Bref, j'ai été habituée à ça, surtout dès le collège en étant copine avec LA fille la plus branchée pour qui porter 2 jours d'affilé le même pantalon était une honte et un signe de mauvaise hygiène... 

Et puis j'ai vu CETTE vidéo de Carolina de la chaine Youtube -La Carologie- qui m'a rappelé que j'avais eu de bonnes résolutions et qu'il fallait peut-être que je me pose de nouveau la question : pourquoi tu achètes des choses dont tu n'as pas besoin ? Sa vidéo a déjà suffit à me remettre les idées en place et dedans, elle conseillait un reportage, le reportage qui lui a enlevé du jour au lendemain, à elle aussi, l'envie d'acheter des vêtements.
Ce reportage s'appelle -The true cost- .. Le réel coût... Ce qu'on finance quand on achète un vêtement de certaines marques, bon marché souvent. Comment on nous fait croire qu'on est plus riche que ce qu'on croit en nous permettant d'acheter des biens dont on n'a pas besoin, ce que notre argent permet de faire durer... Le travail des enfants, des conditions de travail déplorables, un salaire qui ne vaut rien, des familles séparées, des souffrances, des morts, du sang ! 

Alors les réactions quand je l'ai dis à mon entourage : "mais les autres continueront d'en acheter, alors ça ne changera rien."
Bien sûr que ça changera, 1- parce que j'en parle et que peut-être que je vais convaincre d'autres personnes de regarder le reportage et qu'ils réagiront comme moi (sûrement) et 2- parce qu'à ma petite échelle, je choisis de dire NON et je ne continue pas à donner mon argent à des grandes entreprises qui exploiteront toujours, en toute impunité, des êtres humains et les ressources naturelles.

Alors j'ai eu mon électro-choc... Je n'ai pas besoin de vêtements, je ne m'en suis jamais débarrassé et j'en ai accumulé un tas, maintenant je ne suis pas prête d'en racheter ! 

 

Pour voir le reportage : ICI et il est également disponible sur Netflix.

 


26 août 2017

Un téléphone + écolo ?

 

J'ai un iphone 4S depuis quelques années et j'utilise Apple depuis environ 7 ou 8 ans. Quand on commence à utiliser Apple, on devient vite accro.. En tout cas dans mon cas c'est ce qui s'est passé. J'ai vite compris que je ne voulais plus m'en passer, que c'était tout pratique et tout beau et que je ne savais même plus me servir d'autres Smartphones. 

Seulement après 2 ou 3 années, l'iPhone commence à s'user et, en plus de sa batterie qui se décharge de plus en plus rapidement, je me rends compte qu'il y a tout un tas d'autres bugs qui, depuis quelques mois, me donnaient envie de passer à un modèle plus récent. 

Mais en y réfléchissant plus sérieusement, j'ai remarqué quelques petits détails : 
1. je n'ai pas les moyens, les téléphones Apple coutent vraiment cher. 
2. est-ce que c'est vraiment intelligent de continuer à acheter un téléphone qui est si vite défectueux ? 
3. je crois que mes idées sur la planète ne sont pas tellement en accord avec la façon dont travaille cette marque. 

En plus de ça, depuis quelques mois maintenant, j'ai supprimé pratiquement toutes mes applications, le téléphone n'ayant plus assez d'espace de stockage. Je n'ai plus que Spotify (parce que la musique c'est la vie), et Instagram (pcq j'aime bcp la photo). Donc je me suis posée la question : est-ce que c'est vraiment utile d'avoir un téléphone aussi cher pour ne pratiquement pas l'utiliser ?? Non ! J'ai commencé à réfléchir un peu et à essayer de me faire à l'idée que je changerais peut-être pour une autre marque, et autant en choisir une plus écolo ! 

                                                                                webshop_1000x1000_indigo

Alors j'ai tapé sur ECOSIA "téléphone écologique" et j'ai découvert le "Fairphone" dont il y a déjà 2 versions. Bon, apparemment le design, c'est pas trop ça.. Le point faible est la batterie : elle ne tient pas longtemps (ça ne changera pas vraiment, j'avais l'habitude). Mais pensons au plus important : la société qui crée ce téléphone s'engage à utiliser les matériaux les moins mauvais possibles. Cela reste quand même un Smartphone, donc ce n'est pas possible d'utiliser de l'herbe ou une huile essentielle non plus.. Mais elle souhaite éviter tous les conflits que peuvent engendrer l'utilisation de certains, comme le coltan, dont le commerce est exploité par des groupes guerriers au Congo. Elle utilise également, autant que possible, des produits recyclés et limite la consommation en énergie. Elle promet de redistribuer les bénéfices de manière plus juste et équitable et propose une grande facilité de réparation. Elle fait fabriquer ses produits en Chine, apparemment volontairement pour améliorer les conditions de travail là où elles sont les pires. 

Alors pourquoi pas tenter ? 
Pour l'instant, je me dis que le prix reste assez élevé, je crois qu'il n'est disponible qu'à environ 520€... Mais celà n'est pas très éloigné du prix des iPhones plus récents que j'aurais fini par acheter quand mon ancien aura totalement rendu l'âme. 

Je me laisse encore quelques temps pour réfléchir et si tu en sais plus ou que tu l'as essayé, dis-moi ce que tu en penses ? 

 

10 juillet 2017

Mon dentifrice super efficace qui blanchit les dents !

 

 

_DSC8877

 

Je partage la recette dont j’ai parlé dans mon bilan Zéro déchet de l’année parce qu’il en vaut vraiment la peine. Elle vient du livre Famille Zéro Déchet. 

Je précise que je ne l’utilise pas à chaque lavage parce qu’il contient du bicarbonate, qui, utilisé trop souvent, peut être trop agressif pour les dents et l’effet serait donc contraire à celui que j’ai. En général, je l’utilise pour 4 à 5 lavages dans la semaine, par exemple tous les soirs du Lundi au Vendredi. 

Il est extrêmement simple à réaliser et cela fait maintenant presque un an que je l’ai et il n’est pas encore terminé (bonjour les économies).

Enfin, je conseille, pour la préparation du dentifrice, d’utiliser, comme moi, une cuillère en bois plutôt qu’une cuillère à soupe simple, la matière fait en sorte que tout reste plus naturel. 

 

La recette 

  • 1 cuillère de bicarbonate de soude
  • 4 cuillères d’argile blanche
  • 5 gouttes d’huile essentielle de menthe ou de citron (personnellement, j’utilise la menthe poivrée, qu’on sent un peu plus, et bio bien-sur)

 

Il suffit de mélanger tous ces ingrédients, et c’est prêt ! 
Pour l’utiliser, il suffit de mouiller sa broche à dent et la tremper dans la poudre. 

Alors bien sur, le gout n’est pas le même que celui des dentifrices que l’on avait l’habitude d’utiliser, surtout si on choisissait du Signal ou je ne sais quel caca plein de chimique. Mais ce n’est pas désagréable je trouve et je vous assure qu’en très peu de temps, vous verrez vos dents blanchir ! (à noter que j'avais arrêté de fumer à partir du moment où je l'ai utilisé, pour les dents blanches...) 

 

_DSC8881

 

 

Posté par Justine_dlh à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

BILAN 1 an de 0 Déchet

 

Cela fait maintenant pas loin d’un an que j’ai découvert ce mode de vie qui a pour but de préserver l’environnement, mais qui permet aussi de se libérer de certaines contraintes pour soi-même et d’améliorer son hygiène de vie. 
Je me suis dit qu'il etait peut-être temps de regarder en arrière et de voir ce qui a changé dans ma vie depuis la découverte de tout ça.

Au départ, j’ai été très emballée (sans mauvais jeu de mots ahahah…) par le fait de me libérer de déchets, de faire plus attention à la planète et de contribuer à l’amélioration des habitudes que l’on a tous plus ou moins. J’ai donc commencé à vouloir tout changer, d’un coup : tri des déchets, conception de produits ménagers, de cosmétiques, nouvelle alimentation… et forcément, ça ne peut pas marcher. Alors j’ai essayé d’y aller étape par étape, le livre Famille Zéro Déchet m’a beaucoup aidé, je le recommande fortement à ceux qui veulent s’y mettre ! 


Le premier gros changement qui n’a pas été trop compliqué, que j’ai tenu jusqu’à aujourd’hui et qui s’avère être une bonne alternative c’est le vinaigre blanc ! Je n’utilise plus aucun produits ménager industriel comme la javel, le produit à vitre, ou tout autre produit nettoyant multi-surface. Le vinaigre blanc fait tout le travail, avec en plus une astuce pour que l’odeur ne soit pas trop désagréable. Je partagerai surement la « recette » ici si ça intéresse. 
Et pour les endroits un peu plus sales, le bicarbonate de soude accompagne parfaitement le vinaigre pour faire tout le travail.

Je n’ai pas trouvé d’alternative uniquement au liquide vaisselle pour le moment.

Ensuite, j’ai fabriqué mon propre dentifrice ! J’étais vraiment sceptique sur le fait qu’il fasse le job et j’ai été très surprise de voir que non seulement il est très efficace, mais en plus, mes dents ont blanchit très rapidement. Je partagerai également la recette car elle vaut vraiment le coup ! 

Le troisième gros changement dont je suis vraiment ravie, c’est le déodorant ! Ca doit être l’un des produits que j’utilisais le plus dégueu pour la santé et à jeter assez régulièrement. Et maintenant, je me contente d’une Huile essentielle. C’est très efficace, ça sent meilleur car c’est naturel et c’est toujours plus agréable et ça dure 10X plus longtemps qu’une malheureuse bouteille de déodorant. 

Après ces trois gros changements, j’ai voulu tenter une étape supérieure : gel douche et shampoing. Alors on ne peut pas réussir tout du premier coup, pour le shampoing, j’ai eu du mal à en trouver un moins rempli de produits cracras au départ et pour le gel douche, je suis simplement passé à une grosse bouteille achetée en magasin bio. C’est un peu plus tard que j’ai essayé le rhassoul pour me laver les cheveux, et c’est merveilleux ! Mes cheveux sont beaucoup plus beaux après un seul shampoing. Une argile, tout simplement ! En plus de ça, j’avais commencé à espacer de plus en plus les lavages et ma grosse réussite est que je peux me laver les cheveux une fois tous les 10 jours seulement à la place d’un shampoing tous les deux jours il y a quelques années. Un shampoing sec entre les lavages peut permettre de le repousser un peu plus (je n’ai pas encore essayé la fécule de maïs en tant que shampoing sec, mais c’est prévu).

En ce qui concerne l'alimentation, je l'ai changé petit à petit et il y a encore du progrès à faire, mais le fait d'acheter plus de fruits et légumes (j'essaye de les acheter bio le plus souvent possible) en vrac fait que je réduis quand même beaucoup les produits emballés. Le magasin Day by day, permet d'acheter beaucoup d'autres produits en vrac, et j'ai remarqué qu'il permet en plus de faire beaucoup d'économies ! 

Pour en revenir aux déchets, aux poubelles, je crois ne pas les avoir réduit énormément, à part le premier mois mais ensuite, avec une période où j’ai dû être alitée, c’était compliqué. Ca fait donc partie des prochaines amélioration à avoir MAIS maintenant on tri TOUT ! Et c’est un grand pas parce que mon chéri n’était pas du tout parti pour le faire, et maintenant c’est enfin une (très bonne) habitude du quotidien depuis environ une année. 

Le dernier changement que j’ai effectué est d’avoir acheté des lavettes. Ca parait futile mais elles empêcheront plusieurs déchets d’éponges inutiles après avoir laver les sanitaires où les endroits très sales comme le four par exemple. 

 

Alors si je dresse un bilan de ma première année Zéro Déchet. Je dirai plutôt que c’est une année « plus écolo » ! Les meilleures améliorations sont pour : les produits d’entretien de la maison, les produits d’hygiène dont je suis vraiment très satisfaite (plus efficaces, moins chers, faciles à faire, faciles à utiliser, qui durent beaucoup plus longtemps). Je dois maintenant me fixer de nouveaux objectifs pour passer d’autres étapes et m’améliorer sur d’autres points : Réduction des poubelles, Shampoing sec naturel, Liquide vaisselle, acheter plus souvent en Vrac et j’aimerais aussi essayer le compostage des déchets qui serait très important et un gros changement, peut-être pour la deuxième année ! A suivre… 

 

Posté par Justine_dlh à 14:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

06 juin 2017

Faire définitivement la paix avec moi-même

 

159340Source

Il y a maintenant plus de 10 ans, j’ai eu l’immense chance de faire un grand voyage, je suis allée en République Dominicaine. 

J’étais très jeune et mes souvenirs ne sont pas aussi clairs que ceux que j’essaie de conserver depuis que je suis une (petite) adulte. J’ai quelques souvenirs qui m’ont marqués et qui sont encore clairs dans ma tête. Ca pourrait être la beauté du paysage, mais ce souvenir n’est pas si net. 

Ce qui m’a le plus marqué là bas, ce sont les gens qui travaillaient à l’hôtel. Ils étaient tous magnifiques, et surtout ils respiraient la gentillesse. Quand je les croisais, on se disait toujours « holà » avec un grand sourire et leur regard montrait de l’amour.
C’est ce qui a été le plus difficile de quitter quand je suis rentrée en France pour retrouver les collégiens étroits d’esprit avec qui je devais partager mon quotidien. 

Alors bien sûr, j’étais dans un superbe hôtel, j’en ai conscience, et la réalité du pays est surement bien différente de celle-ci. Mais je suis sûre que cette beauté dans le regard des gens doit être présente partout, là-bas. 

Aujourd’hui, j’en ressens encore le manque. Je vois beaucoup de méchanceté, de rivalité, de concurrence et de conflits ici. Surtout pour des raisons complètement futiles. J’ai envie et besoin de voyager, de découvrir d'autres mentalités.
Mon rêve est d’aller à Cuba, et d’oser aller plus loin, voir comment c’est la vie là bas, parler aux gens et danser avec eux.
Puis, ensuite, j’irai en Afrique, parce que ce pays me fascine depuis toujours et je pense que ce sera une histoire d’amour. En tout cas j’imagine que ma vie changera à nouveau, à partir de ces moments là. 

Peut-être que les étapes à passer pour pouvoir trouver un peu plus de paix intérieure ce sont les voyages dont je rêve. Peu importe combien de temps je dois attendre pour pouvoir les faire, je sais qu’un jour je partirai et je grandirai encore. 

 

Posté par Justine_dlh à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

31 mai 2017

Défauts.. ?

 

Voilà, depuis toujours j'ai des complexes, et d'autres apparaissent avec le temps. J'ai toujours eu du mal à m'accepter, à accepter mon physique, à ne pas écouter les critiques. Je n'aurais pas dit non à devenir quelqu'un d'autre il y a quelques années. Mais aujourd'hui j'ai compris que je n'avais pas le choix, qu'il fallait un jour que je commence à m'aimer parce que je devrais m'accepter jusqu'à la fin de ma vie. J'ai eu l'idée de photographier ce que j'aime et surtout ce que j'aime un peu moins chez moi, pour comprendre que ce n'est pas si laid. 

_DSC8405_DSC8349_DSC8366

 

Oui, depuis des années je souris très rarement à pleine dent, parce que je les trouve affreuses. C'est difficile pour moi de mettre en ligne ces photos, mais après tout, est-ce que c'est si horrible que je le voyais depuis tout ce temps ? Peut-être pas finalement. Et même si ça ne plaît pas à tout le monde, qu'est-ce que ça peut bien faire ? 

_DSC8369_DSC8382

Bon alors j'ai prit quelques kilos et j'ai beaucoup plus de formes qu'avant. Après mon opération, je suis restée allongée un moment et mon chéri m'a fait manger ce qu'il avait le temps de "préparer", c'est à dire du gras. Je ne sais pas si ce sont des défauts que je déteste. J'ai un peu de mal pour l'instant parce que je ne suis pas habituée, mais en fait, je m'en fiche un peu. J'ai un petit ventre de bébé oui, des hanches féminines et des fesses bien rebondies, et alors ? Je ne dois pas me plaindre, avant j'étais complexée parce que j'étais trop maigre, je ne peux pas être parfaite ! Un petit peu trop ou pas assez ? Je prendrai ce qu'il y a.

_DSC8357_DSC8358

 

Alors voilà la dernière arrivée sur mon corps. Je n'ai pas pu photographier la partie de cette cicatrice un peu moins "jolie", non pas que je ne le veuille pas, juste parce que c'était un peu compliqué de prendre tout mon genou en photo dans cette position.
Ma deuxième opération du genou m'a laissé une plus grosse trace que la première. Je mets ces photos parce que j'ai déjà entendu des gens dire qu'ils étaient complexés par leur(s) cicatrice(s). Moi j'en suis fière, c'est même sûrement ma plus grande fierté ! Parce que je le dis, j'ai vraiment énormément souffert à cause de ce genou, ça fait 9 ans que ça dure, c'est mon troisième accident qui me bloque pour quelques mois chez moi. Et je suis tellement endurcie grâce à ça. Aujourd'hui, je marche. Même si je boite et même si j'aurai des séquelles et des douleurs toute ma vie, je suis heureuse de marcher. On ne s'en rend jamais compte, mais c'est une chance, je peux même recommencer à danser ! Quel bonheur. 

_DSC8394

Alors, est-ce que ce sont vraiment des défauts ? Ce sont surtout mon visage, mon corps et mon vécu. Autant les accepter et les aimer, ça représente juste mon identité... On est comme en naît et comme on doit être. 

 

 

Posté par Justine_dlh à 11:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :