10 juillet 2017

BILAN 1 an de 0 Déchet

 

Cela fait maintenant pas loin d’un an que j’ai découvert ce mode de vie qui a pour but de préserver l’environnement, mais qui permet aussi de se libérer de certaines contraintes pour soi-même et d’améliorer son hygiène de vie. 
Je me suis dit qu'il etait peut-être temps de regarder en arrière et de voir ce qui a changé dans ma vie depuis la découverte de tout ça.

Au départ, j’ai été très emballée (sans mauvais jeu de mots ahahah…) par le fait de me libérer de déchets, de faire plus attention à la planète et de contribuer à l’amélioration des habitudes que l’on a tous plus ou moins. J’ai donc commencé à vouloir tout changer, d’un coup : tri des déchets, conception de produits ménagers, de cosmétiques, nouvelle alimentation… et forcément, ça ne peut pas marcher. Alors j’ai essayé d’y aller étape par étape, le livre Famille Zéro Déchet m’a beaucoup aidé, je le recommande fortement à ceux qui veulent s’y mettre ! 


Le premier gros changement qui n’a pas été trop compliqué, que j’ai tenu jusqu’à aujourd’hui et qui s’avère être une bonne alternative c’est le vinaigre blanc ! Je n’utilise plus aucun produits ménager industriel comme la javel, le produit à vitre, ou tout autre produit nettoyant multi-surface. Le vinaigre blanc fait tout le travail, avec en plus une astuce pour que l’odeur ne soit pas trop désagréable. Je partagerai surement la « recette » ici si ça intéresse. 
Et pour les endroits un peu plus sales, le bicarbonate de soude accompagne parfaitement le vinaigre pour faire tout le travail.

Je n’ai pas trouvé d’alternative uniquement au liquide vaisselle pour le moment.

Ensuite, j’ai fabriqué mon propre dentifrice ! J’étais vraiment sceptique sur le fait qu’il fasse le job et j’ai été très surprise de voir que non seulement il est très efficace, mais en plus, mes dents ont blanchit très rapidement. Je partagerai également la recette car elle vaut vraiment le coup ! 

Le troisième gros changement dont je suis vraiment ravie, c’est le déodorant ! Ca doit être l’un des produits que j’utilisais le plus dégueu pour la santé et à jeter assez régulièrement. Et maintenant, je me contente d’une Huile essentielle. C’est très efficace, ça sent meilleur car c’est naturel et c’est toujours plus agréable et ça dure 10X plus longtemps qu’une malheureuse bouteille de déodorant. 

Après ces trois gros changements, j’ai voulu tenter une étape supérieure : gel douche et shampoing. Alors on ne peut pas réussir tout du premier coup, pour le shampoing, j’ai eu du mal à en trouver un moins rempli de produits cracras au départ et pour le gel douche, je suis simplement passé à une grosse bouteille achetée en magasin bio. C’est un peu plus tard que j’ai essayé le rhassoul pour me laver les cheveux, et c’est merveilleux ! Mes cheveux sont beaucoup plus beaux après un seul shampoing. Une argile, tout simplement ! En plus de ça, j’avais commencé à espacer de plus en plus les lavages et ma grosse réussite est que je peux me laver les cheveux une fois tous les 10 jours seulement à la place d’un shampoing tous les deux jours il y a quelques années. Un shampoing sec entre les lavages peut permettre de le repousser un peu plus (je n’ai pas encore essayé la fécule de maïs en tant que shampoing sec, mais c’est prévu).

En ce qui concerne l'alimentation, je l'ai changé petit à petit et il y a encore du progrès à faire, mais le fait d'acheter plus de fruits et légumes (j'essaye de les acheter bio le plus souvent possible) en vrac fait que je réduis quand même beaucoup les produits emballés. Le magasin Day by day, permet d'acheter beaucoup d'autres produits en vrac, et j'ai remarqué qu'il permet en plus de faire beaucoup d'économies ! 

Pour en revenir aux déchets, aux poubelles, je crois ne pas les avoir réduit énormément, à part le premier mois mais ensuite, avec une période où j’ai dû être alitée, c’était compliqué. Ca fait donc partie des prochaines amélioration à avoir MAIS maintenant on tri TOUT ! Et c’est un grand pas parce que mon chéri n’était pas du tout parti pour le faire, et maintenant c’est enfin une (très bonne) habitude du quotidien depuis environ une année. 

Le dernier changement que j’ai effectué est d’avoir acheté des lavettes. Ca parait futile mais elles empêcheront plusieurs déchets d’éponges inutiles après avoir laver les sanitaires où les endroits très sales comme le four par exemple. 

 

Alors si je dresse un bilan de ma première année Zéro Déchet. Je dirai plutôt que c’est une année « plus écolo » ! Les meilleures améliorations sont pour : les produits d’entretien de la maison, les produits d’hygiène dont je suis vraiment très satisfaite (plus efficaces, moins chers, faciles à faire, faciles à utiliser, qui durent beaucoup plus longtemps). Je dois maintenant me fixer de nouveaux objectifs pour passer d’autres étapes et m’améliorer sur d’autres points : Réduction des poubelles, Shampoing sec naturel, Liquide vaisselle, acheter plus souvent en Vrac et j’aimerais aussi essayer le compostage des déchets qui serait très important et un gros changement, peut-être pour la deuxième année ! A suivre… 

 

Posté par Justine_dlh à 14:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


08 juillet 2017

Dieu c'est l'univers entier

 

La quatrième question du By Gala Project de Laetitia est :
En quoi est ce que tu crois? ( Dieu…Energie..)..Pourquoi?  As-tu vécu une expérience paranormale?

Pendant longtemps, j'ai cru qu'il y avait comme un Dieu, une force qui pouvait contrôler et gérer le monde, nous voir, nous entendre mais pas forcément nous écouter. Mais tout en ne sachant pas trop, en étant sceptique... Je crois que j'étais agnostique. Mais avec le temps, j'ai perdu un peu cette foi. J'ai arrêté de croire en Dieu mais je n'aimais pas le fait de ne plus croire en rien, j'ai envie et besoin de penser qu'il y a quelque chose de fort qui est là, au dessus de nous, pour nous protéger autant que possible. La lecture de L'alchimiste de Paulo Coelho m'a fait comprendre que tout l'univers est en fait au dessus de nous. La nature est incroyable comme je l'ai déjà dit, et c'est en elle que je crois maintenant, en ses pouvoirs et en sa force. Je m'en suis rendue compte quand je regardais les étoiles ce soir là, avec mon amoureux, et qu'il m'a dit qu'elles étaient des soleils pour d'autres planètes, j'ai trouvé ça tellement merveilleux, j'essaie alors de me connecter à ces étoiles, au ciel, au soleil, aux arbres, aux fleurs, et je me sens immédiatement heureuse.  

Et toi ? 

 

Posté par Justine_dlh à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

06 juillet 2017

J'en rêve...

 

Depuis quelques mois, la nature est devenue l'une de mes priorités, simplement parce que je me suis rendue compte de tout ce qu'elle avait d'incroyable et de magnifique à apporter. La nature est belle, merveilleuse et généreuse. Le soleil est devenue ce qu'il y a de plus important pour moi en dehors des gens que j'aime, comme un véritable ami qui m'apporte ce que personne n'a jamais réussi à m'apporter et me console en un rien de temps dès qu'il est éblouissant, entouré de ciel bleu. Les arbres sont aussi comme des amis, ils sont solides, parfois gigantesques et leur beauté ressemble à la gentillesse des humains. 

J'ai prit cette photo exactement à un moment où j'ai été reconnaissante de tout ça
Capture d’écran 2017-07-06 à 21

J'ai peut-être l'air folle, mais c'est devenu une évidence, simplement parce que je m'y suis intéressée plus sérieusement, parce que j'ai prit le temps de regarder encore plus qu'avant, d'admirer, d'écouter et d'aimer la nature. 

Tous les soirs, pour réussir à m'endormir, je pense à mes rêves. Je me vois toujours dans une jolie maison, ou bien je pense à la nature et je l'imagine, si je n'ai pas la fenêtre ouverte pour observer le ciel étoilé.. Et j'ai la ferme intention de vivre dans ce rêve quand j'en aurais les moyens : dans une maison la plus respectueuse possible de la nature, et le plus près possible de celle-ci, pour lui rendre tout ce qu'elle m'apporte.

 Et je ferais tout pour que ce soit le cas, un jour, je vivrai là où je dois être, près de ce qu'il y a de plus important : ma famille et la nature qui nous est offerte gratuitement et dont on doit TOUS prendre soin ! 

 

Posté par Justine_dlh à 21:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 juillet 2017

Elle me manque

 

Amy Winehouse - Valerie - Live HD

 

Posté par Justine_dlh à 18:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

30 juin 2017

Spécial Benjamin Siksou

 

Le deuxième single de son album est sorti aujourd'hui et j'en suis folle, encore une fois... Il avait participé à la Nouvelle Star en 2008, il y a déjà presque 10 ans, et je voulais absolument qu'il gagne, il était allé jusqu'en finale. J'étais amoureuse de lui, il faut le dire, grâce à sa voix et ses petites pommettes adorables. Quand l'émission s'est arrêté, j'ai trouvé ça et je l'ai écouter en boucle : 

Benjamin Siksou - Just know that I knew

Les années sont passées et on n'entendait pas vraiment parler de lui. Il a joué dans le film 15 ans et demi, que j'ai regardé une dizaine de fois, puisqu'à l'époque j'avais cet âge. Il a joué dans plusieurs autres films et a eu le rôle principal avec Leila Beikhti dans Toi, moi et les autres, une comédie musicale dans laquelle on peut donc entendre sa belle voix et admirer son joli minois. 

Benjamin Siksou et Leïla Bekhti - Pour un flirt avec toi

Benjamin Siksou et Leïla Bekhti - La bonne étoile

 

Et après toutes ces années d'attente, à écouter quelques uns de ses titres, des EP qu'il a sorti, j'apprends qu'il va enfin sortir un album. Après Tomber du camion, aujourd'hui je découvre Ca ira, et j'adore ! Cliquer ici pour l'écouter Il décrit cette chanson en disant qu'"il y a dedans un arbre, du vent chaud et des gens qui s'embrassent", je comprends donc encore une fois pourquoi je l'aime autant et pourquoi ses chansons me touchent, parce que c'est tout ce dont j'ai besoin pour me sentir heureuse. 

J'ai cherché un lien sur Youtube pour le mettre ici et il n'est pas encore disponible, mais j'ai eu la surprise de découvrir une chanson que je ne connaissais pas, un featuring avec le magnifique Oxmo Puccino, que j'ai également aimé dès les premières notes.

Oxmo Puccino ft. Benjamin Siksou - J'te connaissais pas ( vs The Roots - You got me)

Et une dernière pour le plaisir, cette reprise de Prince me donne aussi des frissons à chaque fois.. Vivement l'album !

Reprise de Prince - Benjamin Siksou

 

Posté par Justine_dlh à 12:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


26 juin 2017

J'aime le soleil passionnément

 

Je croyais que la pluie était revenue pour au moins une semaine et j'ai eu la bonne surprise d'un ciel bleu ensolleillé en ouvrant mes volets, alors j'ai mit cette musique pour faire une danse de la joie dans tout l'appartement ! 

 

Sly Johnson - EVRBDD (Everybody Dancin')

 

 

Posté par Justine_dlh à 13:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 juin 2017

Ames sensibles, n'écoutez pas sans être préparées

 

Pour illustrer ma réponse dans le By Gala Project, cette chanson du dernier album de Disiz est parfaite. Le début parle de l'angoisse de perdre ses proches, comme je l'ai souvent ressentie et les paroles qui suivent sont très touchantes et magnifiques je trouve, elles apportent de la lumière. Il dit qu'il faut vivre pour ceux qui sont partis, et que tout va bien de leur côté. Je verse une larme à chaque fois que je l'écoute ! 

J'espère qu'elle aidera toutes les personnes qui ont perdu des êtres chers à leur vie à penser à eux en souriant et en étant rassuré qu'ils aillent bien. 

 

Disiz la peste - Qu ils ont de la chance 

 

Posté par Justine_dlh à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Le néant

 

La troisième question du By Gala Project de Laetitia est :
Quelle est ta plus grande peur ? 

La mienne, je pense que c'est le néant. Si la mort fait qu'on entre dans le néant, le vide et qu'il ne se passe plus rien, qu'on ne puisse plus ressentir, penser... La mort de mes proches en fait partie, le fait de ne plus exister me terrifie. J'y pense depuis très longtemps, parfois, petite, je n'arrivais pas à dormir parce que je m'imaginais qu'il n'y ait plus rien d'un coup.. J'essaie alors de me persuader que ce n'est pas comme ça que ça se passe, je pense qu'il y a quelque chose après la vie, une vie différente, peut-être même meilleure. 

 

Et toi ? 

 

Posté par Justine_dlh à 13:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

19 juin 2017

Je voudrais toujours te plaire

 

Henri Salvador - Jardin d'Hiver

 

Après une merveilleuse journée passée sous le soleil, nous étions en voiture hier soir avec Minou, le toit pouvait s'ouvrir et j'admirais la nuit étoilée, la nature est sublime et m'apaise. Mes yeux étaient, eux aussi, remplis d'étoiles et cette chanson a commencé, et alors, c'était un moment hors du temps... 

 

"Je veux déjeuner par terre 
Comme au long des golfes clairs 
T'embrasser les yeux ouverts 
Dans mon jardin d'hiver"

  

Posté par Justine_dlh à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 juin 2017

Ruptures

 

Toute notre vie, on rencontre des personnes qui entrent dans notre quotidien et dans notre coeurs. On entretient des relations humaines avec elles, que ce soit des membres de notre famille, un(e) petit(e) ami(e) ou des ami(e)s. Le temps fait toujours son travail et on ne peut rien y faire et en général, il arrive un jour où la relation n’est plus la même, se dégrade et l’une des deux personne (voire les deux, quand on a de la chance) décide de rompre. 

Aujourd’hui, je pense surtout aux ruptures amicales car j’en ai vécu plutôt beaucoup depuis quelques mois et je me questionne donc sur le sujet pour éviter autant que possible une grosse souffrance. 

J’ai déjà connu les deux rôles, j’ai décidé de rompre avec des amies et j’en ai également vu partir. Pour moi, les deux situations sont compliquées à gérer et difficile à encaisser, surtout vu mon hypersensibilité et ma tendance à me poser trop de questions. 
Si je pense aux cas ou c’est moi qui ai choisi d’arrêter une relation amicale, ce n’était pas forcément plus facile ou moins douloureux. La culpabilité est présente très souvent et on ne peut s’empêcher de se demander si on agit de façon juste alors qu’on risque de faire souffrir quelqu’un. En plus, c’est aussi douloureux d’accepter le fait que cette personne ne fera plus partie de notre vie et que les bons moments passés resteront des souvenirs et ne se reproduiront plus jamais. Il faut vraiment penser à la raison de notre départ, si elle est valable et si il n’y a pas une solution pour arranger les choses. En général, quand il m’est arrivé de quitté un(e) ami(e), c’est qu’on m’avait fait trop souffrir et que la relation était devenue toxique, ou bien que le temps nous avait fait évoluer de façon différente et que nos idées, nos personnalités et nos vies étaient devenues trop éloignées et ne se correspondaient plus. 
Si on est sûr de soi et qu’on décide vraiment de rompre, il faut ensuite en assumer les conséquences : c’est vraiment terminé. Il faut alors essayer de passer à autre chose, la vie continue, sans cette personne. 

Dans le cas ou c’est l’autre qui a choisi de nous laisser, c’est un peu plus compliqué. Nous ne sommes pas maitre de la situation et il faut alors, je pense, réussir à être maître de nos émotions, de nos réactions face à cette décision de l’autre. C’est ce qui est le plus difficile à faire.
Comment accepter l’abandon ?
Parfois, nous sommes responsables et nous avons fait des choses qui ont déplu à l’autre, il faut alors comprendre pourquoi et voir ça de façon positive en en tirant une leçon : nous ne reproduirons plus jamais ces erreurs avec d’autres personnes.
Parfois, nous ne nous sentons pas responsables et on a tendance alors à rejeter la faute sur l’autre personne, se dire qu’elle nous a laissé de façon injuste et lui en vouloir. Le fait de ressentir de l’énervement ou même de la haine ne va pas du tout nous aider, au contraire. La rancoeur est mauvaise et nous fait surement bien plus de mal à nous-même. En plus de cette personne qui nous a fait souffrir, on s’ajoute encore de la souffrance. Nous croyons peut-être que c’est être sur la bonne voie pour oublier quelqu’un que de le détester mais je ne crois pas. Le contraire de l’amour n’est pas la haine. Nous accordons toujours énormément d’importance à une personne en la détestant, peut-être même encore plus que quand nous l’aimions car ce sentiment nous fait souffrir et on en ressent la présence plus intensément parfois. Mais c’est surement une étape à passer pour beaucoup de ruptures. Je crois que pour réussir à ne plus aimer quelqu’un, il faut en arriver à l’i
ndifférence. Quand on réussit à ne plus se préoccuper de l’autre, de ce qu’il fait, de ce qu’il peut bien dire ou penser etc.. c’est qu’on a enfin accepté la situation et que la vie peut continuer sans souffrance et sans notre ancien ami. 

 

Mon gros soucis face à ces ruptures, qu’elles viennent de moi ou de l’autre, est que mon éternelle remise en question fait que je n’arrive jamais à accepter facilement. Je culpabilise, je crois que j’ai fais de mauvais choix, que j’ai blessé quelqu’un alors que je n’ai jamais souhaité le faire… Comme j’ai connu énormément de ruptures, je crois aussi que j’ai un problème, que je ne suis pas capable d’avoir des amis, que je fais toujours des erreurs et qu’ils finissent toujours par ne plus m’aimer sans que je comprenne exactement pourquoi. Je crois surtout avoir toujours tout fait pour rendre heureuses les personnes que j’ai aimé, et c’est le cas, mes intentions sont toujours de tout faire pour leur bonheur. Leur bonheur passe toujours avant le miens. Alors je me dis alors qu’il n’y a aucune reconnaissance et aucune gratitude. Mais j’en reviens donc à me dire que ce problème vient de moi, peut-être que sans m’en rendre compte, j’attends qu’on reste toujours près de moi en guise de remerciement alors que ce n’est pas moi qui décide. Pourquoi j’aurais le droit de décider de rompre avec des gens qui ont été mes amis et eux n’auraient-ils pas le droit de le faire ?
Voilà ce qui arrive quand je vis une ruptures : une centaine de questions en plus sur ma vie et moi-même. La question principale reste : comment je vais pouvoir oublier définitivement cette personne et vivre sans elle sans douleur ?
J’ai parfois même du mal à continuer à croire en l’amitié, j’essaie de m’y accrocher mais pour l’instant je n’en ai plus envie, ça reviendra très probablement avec un peu de temps. 

Aujourd’hui, malgré tout, je crois que j’ai compris des choses que je ne savais pas avant. Je crois que tout doit être concentré sur nous. Ca ne sert à rien de se demander ce qu’il s’est passé dans la tête de l’autre et pourquoi elle a agit de cette façon. Il faut bien sur avoir une explication à cette rupture mais ensuite, nous ne pouvons pas changer les pensées de l’autre, nous ne pouvons pas non plus entrer dans sa tête pour en savoir plus. Même si l’autre ne dit pas tout ou déforme ses réelles idées, c’est son problème, nous ne pouvons rien y faire. Il suffit de comprendre ce que nous ressentons, nous, pourquoi et comment régler tout ça. Ca peut être uniquement en ayant tiré une leçon et en se disant : j’ai compris et je ne recommencerai plus. Ca peut être en se disant que si nos chemins se sont séparés, c’est qu’ils devaient l’être et que cette personne n’était faite pour rester dans notre vie que pendant un temps. Ca peut être en décidant d’envoyer des ondes positives à cette personne et souhaiter son bonheur, même si il se fera sans nous. La solution est de réussir à ACCEPTER ! Et une fois que nous acceptons, nous gardons des souvenirs et nous oublions la présence de cet ami, elle fait partie du passé et nous devons nous concentrer sur le présent. 

 

Posté par Justine_dlh à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,