08 octobre 2017

Douceur du dimanche

 

Barcella - Ma douce

Posté par Justine_dlh à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


07 octobre 2017

C'est l'heure du grand tri !

 

Après avoir vu le reportage The true cost, dont j'ai parlé pour expliquer que j'ai décidé de ne plus acheter de vêtements, je me suis dit que je devrais peut-être aussi regarder un peu plus attentivement ce que j'ai dans mon placard et que je me débarrasse de certaines choses. 

Alors j'ai tout sorti, j'ai tout entassé, et c'est là qu'on se rend compte de la quantité de vêtements qu'on a accumulé et surtout, de tout ce qu'on ne met jamais. 

_DSC9911

_DSC9909

Ensuite, on prend tout un par un, on regarde (rapidement) et on suit notre première idée. Il ne faut surtout pas rester plus de 10 secondes à regarder le vêtement, on risque de se dire : "Oh je devrais plutôt le garder, je vais surement le mettre un jour, enfin." NON. Tu ne le mets jamais ? Tu donnes ! 
Personnellement, il y a beaucoup de vêtements que je ne mets plus depuis quelques mois parce que j'ai prit un peu de poids et je trouve qu'ils me moulent trop, je ne me sens plus à l'aise dedans. Alors j'ai fait une pile de vêtement : en cas de perte de poids et de réapparition de mon corps d'avant. Et une autre pile : à donner aux gens qui en ont besoin et qui les mettront, eux ! 

Alors oui, sur le coup, quand on voit qu'on enlève beaucoup plus de vêtements qu'on ne le pensait, on a un tout petit peu peur de regretter. Mais une fois qu'on fois le résultat, qu'on range nos vêtements dans le placard, bizarrement on sent comme une libération.

Et les jours suivants, c'est tellement agréable d'avoir seulement à prendre ce qu'on a en haut de la pile en fonction de la météo, sans réfléchir, qu'on ne regrette pas du tout non, on se sent bien mieux. En tout cas, personnellement, je perds moins de temps, en plus tout est bien rangé et je n'ai pas besoin de tout sortir pour finalement, prendre le pull simple que je mets tout le temps. Je n'ai plus que les vêtements simples que j'aime et que je mets tout le temps. Et j'en ai encore beaucoup, je trouve ! 

_DSC9914

_DSC9915

QUE DES AVANTAGES !! 
1. On se libère
2. On gagne du temps tous les jours
3. On aime tout ce qu'on a
4. On fait de la place
5. On fait des heureux en donnant 
etc... 

A ton tour maintenant ?? 

 

30 septembre 2017

Ouvre-toi au monde

collage

Je ne te demande pas de devenir quelqu’un de spirituel et de changer du tout au tout. 

Mais concentre toi un instant pour essayer de changer ta façon de penser. 

Pense. 

Vois ce qui t’entoure, mais regarde, ne te contente pas de voir, admire. 

Ecoute la musique plus profondément, écoute les paroles, comprends les.
Pense à tes émotions, qu’est-ce que tu ressens, là maintenant ? Que se passe-t-il dans ton corps ? 

Ouvre les yeux. 

Arrête de voir ce qui t’arrive dans la vie comme une fatalité. Vois ça comme des signes.
A quelle sensation, à quelle idée tout ça t’a amené ?
Et maintenant comment tu peux changer les choses, faire en sorte que tout s’arrange ?
Car tout s’arrange. 

Repense à qui tu étais, à quel enfant tu étais ?
Tu vois comme tu as changé ?
Qu’est-ce que tu as vécu en tout ce temps ? Revois toutes les épreuves que tu as su affronter. 

Regarde comme tu as grandi, évolué.
Continue d’évoluer. 

Parle !
Explique ce que tu as au fond de toi.
Si tu remarques que tu n’as pas tout résolu, depuis même plusieurs années, explique tout. 

Extériorise !

Défoule-toi !
Mets des mots sur tes maux.. 

Tu verras, ça libère et ça permet de passer à l’étape suivante.
Les solutions viendront toutes seules.
Regarde ce que la vie te propose.
La nature t’offrira des signes. 

Regarde la nature. Ecoute là.
Regarde le ciel, est-ce qu’il fait beau ?
Ton humeur n’est-elle pas liée à la couleur du ciel, à la température qu’il fait quand tu ouvres tes fenêtres ? 

Ressens cet air qui frôle tes joues.
Tu as vu tout ce qu’on peut ressentir quand on se concentre sur les choses simples ?

Aime ! 

Pense à ce qui te fait du bien, à ce qui te passionne. 

Tu veux que ta vie soit remplie de choses passionnantes ? Alors imagine.
Mets toi en condition. 

Tu découvriras des possibilités.  

Le temps arrange tout. 

Les épreuves font partie de la vie. Vois les différemment.
Ne les fuis surtout pas. Vis les moments difficiles et surtout ressens-les.
Tu verras comme le temps répare les blessures. Parfois même il les marque à vie.
Parce que tes blessures, tu finiras par les aimer. 

Les blessures t’ont tellement apporté. 

Grâce à elles, tu as changé, tu as muri, tu t’es amélioré. 

Respire, souffle, fermes les yeux. Réfléchis bien, concentre-toi sur tout ce qui est possible. Et reviens dans le présent, intensément.

Maintenant, ne vois-tu pas les choses différemment ? 

Edgär - Two Trees (Official music video)



28 septembre 2017

Retour dans le passé

Je me souviens avoir écouté cette chanson une petite centaine de fois quand j'étais petite et que je dansais comme une folle toute seule dans ma chambre. Quand je la réécoute, j'avoue que j'ai tendance à refaire complètement la même chose, même 10 ans plus tard. 

Ini Kamoze - Here Comes the Hotstepper

 

Posté par Justine_dlh à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 septembre 2017

Un joli message

 

« J’aimerai la lumière car elle me montre le chemin
mais je supporterai l’obscurité car elle me montre les étoiles. »

Og Mandino

 

Posté par Justine_dlh à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


24 septembre 2017

5 blogs que j'aimerais te faire découvrir

J'ai envie depuis un long moment de parler des blogs que j'aime car c'est aussi une façon pour moi de montrer aux personnes qui ont créé ces blogs que je les aime et que du moins, j'aime ce qu'ils partagent. 

1. Le premier c'est le blog de ma cousine, Louise, que je considère plutôt comme ma petite soeur et que j'aime énormément. Elle dessine depuis qu'elle est née, enfin c'est l'impression que j'ai, elle a énormément de talent et est passionnée depuis toujours par l'art et elle partage certaines de ses créations sur Tumblr. Je vous montre celle que j'ai adoré récemment : 

tumblr_ouh0s3yR511stfbueo1_540

Pour voir son blog : Clique ici

2. Un autre blog avec du dessin, celui de ma belle-cousine, Charlotte. Je me souviens, quand j'étais petite, elle m'avait dessiné une sirène avec des crayons aquarelle, j'en étais folle, je le regardais pendant des dizaines et des dizaines de minutes et il est gravé dans ma mémoire. Alors voir des dessins d'elle régulièrement me rempli de joie, surtout qu'ils sont souvent très drôle et je me reconnais souvent dedans. 

20170614_214459

Pour voir son blog : Clique ici 

3. Pour rester dans la famille, il y a aussi celui de mon parrain. Cette fois ce n'est pas du tout du dessin. Mon parrain partage ses ressentis, ses voyages, et surtout son bonheur depuis qu'il a accueilli ses deux petits (qui grandissent très vite) chats magnifique, des Bengals. 

117324046_o

Pour voir son blog : Clique ici

4. Cette fois, j'arrête avec la famille. Ce blog est surement déjà très connu mais si tu ne le connais pas, il faut que tu le vois. Quand j'ai commencé a réduire mes déchets autant que je le pouvais, je cherchais de l'aide, ou des témoignages pour savoir par où commencer et comment changer certaines habitudes. En plus de leur livre : Famille zéro déchet, il y a leur blog, plein d'humour et avec également beaucoup de dessins, parfait pour apprendre plein de choses utiles à ces démarches. 

115378657

Pour voir leur blog : Clique ici

5. Et enfin, parce que j'aime partager tout ce qui vaut la peine d'être plus connu, un blog que j'ai découvert grâce à Hellocoton, un blog assez récent mais déjà riche de jolies idées, conseils et photos. Celui de 2 jeunes femmes qui partagent leur vision du monde et de la vie, avec beaucoup de bienveillance, je trouve. 

Capture d’écran 2017-09-23 à 17

Pour voir leur blog : Clique ici 

Je partagerai sûrement d'autres blogs que je découvre plus tard, je pense qu'il faut montrer la diversité des contenus. On trouve souvent qu'il y en a d'ailleurs beaucoup trop, mais en partageant ceux qu'on aime le plus, on est déjà certains d'arriver sur un blog qui plaît et qui suscite forcément de l'intérêt. Peut-être plus pour certains que pour d'autres mais ça vaut au moins le coup de découvrir. 

Posté par Justine_dlh à 10:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 septembre 2017

Sur ton ordi !

Coucou,

Je pense à laisser un petit message juste pour donner une info. 
J'essaie de faire un blog qui me ressemble et que j'aime regarder avec un contenu qui me correspond bien et que j'ai envie de partager. Seulement j'ai remarqué que CanalBlog est un peu bof parce que sur portable, même avec l'application, tout le design du blog était inexistant et on tombe sur un truc assez moche et même pas terrible à utiliser qui ne donne pas envie de s'attarder pour lire à peine 5 minutes. Je ne veux pas dire que je trouve que mon blog est magnifique non plus, mais c'est ce que j'ai choisi, ce que je veux montrer. 
Du coup je voulais juste te dire : pour voir mes messages, regarde sur ton pc, avec Ecosia, c'est encore mieux. ! :p 
Ca sera tout de même plus joli, avec ma couleur préférée : PLEIN DE JAUNE ! 
A très vite ! 

Juju

Capture d’écran 2017-09-20 à 14

Posté par Justine_dlh à 08:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Aloïse Sauvage

Oui, c'est la petite brune qui joue dans 120 battements par minute. J'ai voulu la suivre sur facebook après avoir vu le film, comme la plupart des autres acteurs et j'ai vu qu'elle faisait de la musique, et qu'elle dansait également. J'ai beaucoup aimé ce titre et j'aime beaucoup sa façon de danser. Et elle est très jolie... Alors je partage, pour que tu la découvres et peut-être que tu l'aimes toi aussi. 

Aloïse Sauvage - Ailleurs Higher

Posté par Justine_dlh à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

20 septembre 2017

Le goût à la lecture

Petite, je n'ai pas forcément été habituée à aimer la lecture mais je lisais tout de même, de moi-même certains livres. Je me souviens avoir découvert le premier Harry Potter et être tombée amoureuse de l'univers, même si les films ont été plus impressionnant et m'ont permis d'accrocher d'autant plus à cette histoire incroyable qui mettaient en scène des enfants de mon âge. 
Le fait qu'on nous impose des livres, à lire en un certain temps, à l'école a engendré le fait que je ne me sente pas proche des livres et que je trouve la lecture plutôt contraignante. Malgré tout, 2 ou 3 livres que j'ai dû lire et que je me suis donc forcée à lire pour les cours, m'ont plu et sans m'en rendre compte, ont marqué mon esprit. J'ai beaucoup aimé en terminal par exemple -Zazie dans le métro-, que je n'aurais jamais lu sans l'école. Et je me suis rendue compte récemment qu'à l'époque où j'étais en seconde, on m'avait demandé quel était mon livre préféré et j'avais répondu -La chambre des officiers- et je me suis souvenu de ce roman que j'avais lu en seconde et qui m'avait particulièrement intéressé. Comme c'était un livre imposé, je n'ai pas gardé ce souvenir de ce livre et j'ai d'ailleurs égaré le livre. 

Plus tard, de moi-même j'ai découvert des livres comme -Ensemble, c'est tout- ou -L'amour dure trois ans- que j'ai vraiment adoré. J'aimais beaucoup l'idée de voir un film et de lire ensuite le livre pour pouvoir m'imaginer les personnages (les acteurs du film) en lisant de nouvelles choses qui ne sont pas forcément présentes dans les films. Mais je ne lisais pas régulièrement, et je devais me forcer pour le faire. 

Depuis quelques mois, ma relation aux livres a complètement changé, j'ai découvert les livres de développement personnel et le premier que j'ai lu a été le livre parfait pour commencer, c'est -L'homme qui voulait être heureux-. Et là j'ai eu une révélation, les livres pouvaient m'apporter énormément pour mon bien-être, mes réflexions, mon évolutions et ils pouvaient m'aider, être un soutien. J'ai donc commencé à aimer ce livre et à en vouloir d'autres, pour les rencontrer et apprendre à les aimer aussi. J'ai prit le goût à la lecture. Et encore plus que ça, j'ai trouvé dans les livres une sorte d'amitié : ce sont des histoires qui peuvent m'accompagner, me changer les idées, me permettre de m'évader ou m'apprendre des quantités de choses. En plus du développement personnel, j'ai décidé de lire tous les Harry Potter, et j'en suis au 5ème, je les lis à une vitesse folle, je suis passionnée ! Cet univers est incroyable et permet d'autant plus de s'évader de notre quotidien. 

_DSC9877

 La dernière chose que je voudrais dire, et je peux te dire qu'elle est très importante et c'est surtout pour ça que j'ai voulu écrire sur mon amour des livres pour le partager : je ne fais pratiquement plus d'insomnie. Je ne peux pas être sûre à 100% que c'est ça qui a tout changé mais je le constate, je crois que depuis que je lis tous les soirs avant de dormir, je m'endors environ en moins de 15 minutes. Je parlerai forcément de mes insomnies un jour parce que c'est quelque chose qui m'a fait souffrir pratiquement toute ma vie, mais pour résumer, je passais très souvent des nuits à lutter, me retourner, souffrir pendant des heures, jusqu'à 4 ou 5h du matin. Le fait de m'endormir juste après avoir lu est incroyable pour moi et merveilleux. Je crois que le fait de me concentrer sur une histoire fait que je ne peux pas penser aux choses auxquelles je pensais pendant des heures avant, et que le fait que ce ne soit pas un appareil électronique me permet de ressentir une vraie bonne fatigue ensuite et c'est magique, mes yeux se ferment seuls et je me repose enfin. J'espère que ça va continuer... 

J'ai donc décidé de me créer une Liste de livres à lire dans mon Bullet journal et elle est de plus en plus longue. Je rêve maintenant de grande bibliothèque et je suis vraiment amoureuse des livres, je les trouve beau et tellement enrichissant. Je suis heureuse d'avoir compris l'importance de la lecture et je ne compte plus jamais vivre sans lire un peu tous les jours. 

_DSC9878

Et toi, quel est ton rapport aux livres ? Peux-tu m'en conseiller ?? 

 

Posté par Justine_dlh à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

16 septembre 2017

Rêvons avec Bernard Werber

rêves

« Dans les années soixante-dix, deux ethnologues américains découvrirent au fin fond de la Malaisie une tribu primitive, les Sénoïs. Ceux-ci organisaient leur vie autours de leurs rêves.
On les appelait d’ailleurs « le peuple du rêve ». Tous les matins, au petit déjeuner, autours du feu, chacun ne parlait que de ses rêves de la nuit. Si un Sénoï avait rêvé avoir nui à quelqu’un, il devait offrir un cadeau à la personne lésée. S’il avait rêvé avoir été frappé par un membre de l’assistance, l’agresseur devait s’excuser et lui donner un présent pour se faire pardonner.
Chez les Sénoïs, le monde onirique était plus riche d’enseignements que la vie réelle. Si un enfant disait avoir rencontré un tigre et s’être enfui, on l’obligeait à rêver à nouveau du félin la nuit suivante, à se battre avec lui et à le tuer. Les anciens lui expliquaient comment s’y prendre. Si l’enfant ne réussissait pas à venir à bout du tigre, toute la tribu le réprimandait.
Dans le système de valeurs sénoï, on rêvait de relations sexuelles, il fallait aller jusqu’à l’orgasme et remercier ensuite dans la réalité l’amante ou l’amant désiré par un cadeau. Face aux adversaires hostiles des cauchemars, il fallait vaincre puis réclamer un cadeau à l’ennemi afin de s’en faire un ami. Le rêve le plus convoité était celui de l’envol. Toute la communauté félicitait l’auteur d’un rêve plané. Pour un enfant, annoncer un premier essor était un baptême.
On le couvrait de présents puis on lui expliquait comment voler en rêve jusqu’à des pays inconnus et en ramener des offrandes exotiques. Les Sénoïs séduirent les ethnologues occidentaux. Leur société ignorait la violence et les maladies mentales. C’était une société sans stress et sans ambition de conquête guerrière. Le travail s’y résumait au strict minimum nécessaire à la survie. Les Sénoïs disparurent quand la forêt où ils vivaient fut livrée au défrichement. Cependant, nous pouvons tous commencer à appliquer leur savoir. Tout d’abord, consigner chaque matin le rêve de la nuit, lui donner un titre, en préciser la date. Puis en parler avec son entourage, au petit déjeuner par exemple. Aller plus loin encore en appliquant les règles de l’onironautique. Décider ainsi avant de s’endormir du choix de son rêve: faire pousser des montagnes, modifier la couleur du ciel, visiter des lieux exotiques, rencontrer les animaux de son choix.
Dans les rêves, chacun est omnipotent. Le premier test d’onironautique consiste à s’envoler. Etendre les bras, planer, piquer en vrille, remonter: tout est possible.
L’onironautique demande un apprentissage progressif. Les heures de « vol » apportent de l’assurance et de l’expression. Les enfants n’ont besoin que de cinq semaines pour diriger leurs rêves. Chez les adultes, plusieurs mois sont parfois nécessaires. » 
                                                                                          – Bernard Werber, L’encyclopédie du savoir relatif et absolu –

 

Posté par Justine_dlh à 12:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,