22 octobre 2017

Parlons d'un livre

 

téléchargement

La petite tête que tu vois en bas du livre, c'est celle de Laetitia. Laetitia qui a créé le By Gyla Project, Laetitia qui a créé un blog et une chaîne Youtube dans laquelle elle raconte ses expériences écolo et dans laquelle elle nous montre qu'on peut se sentir heureux tous les jours de sa vie. Laetitia qui nous partage tant d'amour et qui l'a encore fait grâce à ce livre. 

Ce livre est basé sur le même principe que -5 ans de réflexions-, c'est à dire que chaque jour, il nous pose une question à laquelle nous devons répondre. Et à la fin du livre, on recommence au début, on le fait 3 fois, pendant 3 ans. Il permet de voir l'évolution de nos réponses et de nos pensées. Il permet aussi de figer nos pensées tel jour pour pouvoir nous en souvenir à chaque fois qu'on ouvrira le livre. 
A la différence de -5 ans de réflexions- par contre, il n'y a pas que de simples questions, certains jours il y a comme des mini-défis qu'on doit réaliser au cours de la journée, ou bien des petits exercices de psychologie positive ou d'art thérapie. 
Bref, ce livre est fait pour nous ramener au présent, à notre journée et à tout ce qui a pu nous rendre heureux. Grâce à ça, on peut remarquer que les choses simples sont si importantes et qu'il faut les savourer. 

Si tu fais partie de ma famille, ne l'achète pas tout de suite, il se peut que le père noël se charge de te l'offrir pour pouvoir le commencer dès janvier 2018... 

Photo le 13-10-2017 à 10

Oui, on a même envie de lui faire des bisous... Et puis il faut le dire, sa couleur est super jolie :p 


15 octobre 2017

Pour passer une bonne nuit avant de démarrer une nouvelle semaine

 

Robert Francis - Heaven

Posté par Justine_dlh à 23:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 octobre 2017

J'ai médité avec un petit bambou

citation-petit-bambou-méditation-2

 

Merci à mon parrain de m'avoir (encore une fois) donné un bon conseil : cette application.

Cela fait quelques mois que j'ai voulu essayer la méditation. Bien sûr, j'avais mon opinion sur cette pratique depuis un moment, je pensais que ça devait forcément être bénéfique mais je ne m'en sentais pas capable et j'étais déçue et assez frustrée parce que le peu que j'avais essayé était un véritable échec. 

Donc, il y a quelques mois, j'ai voulu me renseigner pour approfondir mes connaissances et mon avis a changé. D'abord, je crois que j'ai compris ce que c'était vraiment, alors que mes idées étaient assez vagues, cette fois je ne voyais plus ça comme une position en tailleur les yeux fermés pour se détendre. Ca allait plus loin que ça, alors j'ai réessayé. Et il s'est passé beaucoup de choses en moi. 
Ce qui m'a surtout marqué c'est que mon énergie était très faible après, alors que je pensais que ce serait le contraire. Je réussissais tellement à expulser les tensions que j'avais, et il y en avait tellement, que la grande insomniaque que je suis n'avais qu'une envie après ça : dormir, d'un coup, sans penser, juste en fermant les yeux, normalement... 
Bien sûr, j'ai trouvé ça magique et je me suis dit qu'il faudrait maintenant que je me fixe un rythme et que j'en fasse régulièrement. Il fallait que je trouve LE blog, LA chaîne Youtube ou plutôt LE livre qui allait me guider pour réussir à méditer comme il faut, avec toutes les connaissances nécessaire. 

Mais plus besoin de chercher, il y a cette magnifique application : PETIT BAMBOU 
Elle vous propose un programme de 8 séances de découverte, on ne sursaute pas quand la madame parle (oui parce que certains échecs étaient liés au fait qu'après m'être détendue, je sursautais et mon coeur était donc complètement emballé pour rien à la fin de la séance.), elle explique tout ce qu'il faut pour ceux qui ne connaissent ou comprennent pas forcément en quoi consiste cet exercice. C'est clair, c'est doux, c'est agréable. Et après chaque séance, on est détendu !
Seul petit point négatif, une fois qu'on commence à connaître un peu la méditation et à comprendre jusqu'ou elle peut nous emmener, le fait que la guide parle beaucoup peut être un peu frustrant et gênant. 

J'ai donc décidé de m'abonner et les programmes proposés sont très variés et m'ont l'air incroyablement riches. J'en ai déjà essayé 3, je suis un peu impatiente c'est vrai, mais pour l'instant, rien à dire, tout est parfait ! Alors si tu veux essayer, fonce. 

J'aimerais savoir quelle est ton expérience par rapport à la méditation. As-tu essayé et qu'est-ce que ça t'a fait ressentir ? 

FullSizeRender

 

08 octobre 2017

Douceur du dimanche

 

Barcella - Ma douce

Posté par Justine_dlh à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

30 septembre 2017

Ouvre-toi au monde

collage

Je ne te demande pas de devenir quelqu’un de spirituel et de changer du tout au tout. 

Mais concentre toi un instant pour essayer de changer ta façon de penser. 

Pense. 

Vois ce qui t’entoure, mais regarde, ne te contente pas de voir, admire. 

Ecoute la musique plus profondément, écoute les paroles, comprends les.
Pense à tes émotions, qu’est-ce que tu ressens, là maintenant ? Que se passe-t-il dans ton corps ? 

Ouvre les yeux. 

Arrête de voir ce qui t’arrive dans la vie comme une fatalité. Vois ça comme des signes.
A quelle sensation, à quelle idée tout ça t’a amené ?
Et maintenant comment tu peux changer les choses, faire en sorte que tout s’arrange ?
Car tout s’arrange. 

Repense à qui tu étais, à quel enfant tu étais ?
Tu vois comme tu as changé ?
Qu’est-ce que tu as vécu en tout ce temps ? Revois toutes les épreuves que tu as su affronter. 

Regarde comme tu as grandi, évolué.
Continue d’évoluer. 

Parle !
Explique ce que tu as au fond de toi.
Si tu remarques que tu n’as pas tout résolu, depuis même plusieurs années, explique tout. 

Extériorise !

Défoule-toi !
Mets des mots sur tes maux.. 

Tu verras, ça libère et ça permet de passer à l’étape suivante.
Les solutions viendront toutes seules.
Regarde ce que la vie te propose.
La nature t’offrira des signes. 

Regarde la nature. Ecoute là.
Regarde le ciel, est-ce qu’il fait beau ?
Ton humeur n’est-elle pas liée à la couleur du ciel, à la température qu’il fait quand tu ouvres tes fenêtres ? 

Ressens cet air qui frôle tes joues.
Tu as vu tout ce qu’on peut ressentir quand on se concentre sur les choses simples ?

Aime ! 

Pense à ce qui te fait du bien, à ce qui te passionne. 

Tu veux que ta vie soit remplie de choses passionnantes ? Alors imagine.
Mets toi en condition. 

Tu découvriras des possibilités.  

Le temps arrange tout. 

Les épreuves font partie de la vie. Vois les différemment.
Ne les fuis surtout pas. Vis les moments difficiles et surtout ressens-les.
Tu verras comme le temps répare les blessures. Parfois même il les marque à vie.
Parce que tes blessures, tu finiras par les aimer. 

Les blessures t’ont tellement apporté. 

Grâce à elles, tu as changé, tu as muri, tu t’es amélioré. 

Respire, souffle, fermes les yeux. Réfléchis bien, concentre-toi sur tout ce qui est possible. Et reviens dans le présent, intensément.

Maintenant, ne vois-tu pas les choses différemment ? 

Edgär - Two Trees (Official music video)




16 septembre 2017

Rêvons avec Bernard Werber

rêves

« Dans les années soixante-dix, deux ethnologues américains découvrirent au fin fond de la Malaisie une tribu primitive, les Sénoïs. Ceux-ci organisaient leur vie autours de leurs rêves.
On les appelait d’ailleurs « le peuple du rêve ». Tous les matins, au petit déjeuner, autours du feu, chacun ne parlait que de ses rêves de la nuit. Si un Sénoï avait rêvé avoir nui à quelqu’un, il devait offrir un cadeau à la personne lésée. S’il avait rêvé avoir été frappé par un membre de l’assistance, l’agresseur devait s’excuser et lui donner un présent pour se faire pardonner.
Chez les Sénoïs, le monde onirique était plus riche d’enseignements que la vie réelle. Si un enfant disait avoir rencontré un tigre et s’être enfui, on l’obligeait à rêver à nouveau du félin la nuit suivante, à se battre avec lui et à le tuer. Les anciens lui expliquaient comment s’y prendre. Si l’enfant ne réussissait pas à venir à bout du tigre, toute la tribu le réprimandait.
Dans le système de valeurs sénoï, on rêvait de relations sexuelles, il fallait aller jusqu’à l’orgasme et remercier ensuite dans la réalité l’amante ou l’amant désiré par un cadeau. Face aux adversaires hostiles des cauchemars, il fallait vaincre puis réclamer un cadeau à l’ennemi afin de s’en faire un ami. Le rêve le plus convoité était celui de l’envol. Toute la communauté félicitait l’auteur d’un rêve plané. Pour un enfant, annoncer un premier essor était un baptême.
On le couvrait de présents puis on lui expliquait comment voler en rêve jusqu’à des pays inconnus et en ramener des offrandes exotiques. Les Sénoïs séduirent les ethnologues occidentaux. Leur société ignorait la violence et les maladies mentales. C’était une société sans stress et sans ambition de conquête guerrière. Le travail s’y résumait au strict minimum nécessaire à la survie. Les Sénoïs disparurent quand la forêt où ils vivaient fut livrée au défrichement. Cependant, nous pouvons tous commencer à appliquer leur savoir. Tout d’abord, consigner chaque matin le rêve de la nuit, lui donner un titre, en préciser la date. Puis en parler avec son entourage, au petit déjeuner par exemple. Aller plus loin encore en appliquant les règles de l’onironautique. Décider ainsi avant de s’endormir du choix de son rêve: faire pousser des montagnes, modifier la couleur du ciel, visiter des lieux exotiques, rencontrer les animaux de son choix.
Dans les rêves, chacun est omnipotent. Le premier test d’onironautique consiste à s’envoler. Etendre les bras, planer, piquer en vrille, remonter: tout est possible.
L’onironautique demande un apprentissage progressif. Les heures de « vol » apportent de l’assurance et de l’expression. Les enfants n’ont besoin que de cinq semaines pour diriger leurs rêves. Chez les adultes, plusieurs mois sont parfois nécessaires. » 
                                                                                          – Bernard Werber, L’encyclopédie du savoir relatif et absolu –

 

Posté par Justine_dlh à 12:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 septembre 2017

Bon dimanche !

 

Benjamin Siksou - Ça ira

Posté par Justine_dlh à 20:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 septembre 2017

Run away, turn away...

 

Bronski beat - Smalltown boy (12 extended)

Il n'y a malheureusement pas encore la version du film 120 battements par minute sur Youtube mais j'ai adoré également celle-ci, plus longue, qui permet de profiter encore plus longtemps et plus calme.

Je ferme les yeux, je revois ces images du film, et je danse dans ma tête, comme une GRANDE FOLLE !

 

Posté par Justine_dlh à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

28 août 2017

Une astuce contre les coups de blues

 

J'ai encore expérimenté cette magnifique solution contre les petits moments de déprime aujourd'hui alors je me suis dit que ce serait chouette de le partager avec toi... C'est encore une fois quelque chose de très simple et j'en ai déjà parlé : le soleil ! 

Le plus dur quand ça ne va pas fort, souvent, c'est qu'on n'a pas envie de sortir, on préfère s'enfermer chez soi, pour éviter de faire subir notre tête toute triste aux autres et parce qu'on n'a pas envie de voir d'autres têtes, tristes ou pas d'ailleurs. 
Mais il le faut ! Alors on prend une bouteille d'eau, parce qu'il fait très chaud, un brumisateur. Un livre ou de quoi écouter de la musique si on en a envie, mais ce n'est pas forcément utile. On cherche un parc ou un endroit assez calme, sans trop de bruits de moteurs ou de travaux ou de mouvements de la ville. On s'installe là où on se sentira le mieux, et on se concentre sur le soleil !
Moi je lui parle dans ma tête, je lui dis bonjour, je lui dis que c'est agréable d'être là, à cet endroit, quand il est là lui aussi, et je le remercie de se lever tous les jours pour nous éclairer et nous réchauffer. 

Quand on est triste, on se sent forcément seul, parce qu'il n'y a personne qui réussit à nous comprendre ou à nous soulager et nous rassurer comme on en aurait besoin. Alors il faut remarquer qu'il y a quand même "quelqu'un" ou quelque chose qui est là pour nous : le soleil ! Il nous réchauffe le coeur.

Une petite demie-heure ou une heure de soleil dans la journée, et en rentrant, bizarrement, on se sent beaucoup plus léger, PROMIS ! 

 

Posté par Justine_dlh à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

25 août 2017

Réveil tout doux...

 Je te souhaite de passer une douce journée... 🙂

Si tu vois ma mère ( Midnight in Paris.) : Sydney Bechet

 

Posté par Justine_dlh à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,