08 avril 2018

Mon avis sur le Fairphone

_DSC0772

Il y a quelques mois, je me demandais si j'allais opter pour un téléphone plus écolo. Le mien étant presque en fin de vie. 
J'avais un iPhone 4s et je trouvais qu'il fonctionnait vraiment très mal, les mises à jour des applications ou du système tout entier faisaient qu'il ralentissait de plus en plus. 
Effectivement, j'ai vite appris qu'Apple était accusé d'obsolescence programmée et que c'était volontaire de leur part de tout ralentir pour qu'on choisisse, par facilité, de prendre le modèle au dessus. Tout ça ne collait pas avec toutes mes démarches et mon mode de vie actuel. 
J'ai décidé de me lancer et d'acheter le Fairphone 2 et globalement je suis très contente d'avoir choisi cette marque. 

Les points faibles

- Le prix : Il coûte 520€. Je trouve que c'est un point négatif sans en être véritablement un. Il coûte le prix d'un Smartphone récent, il est même moins cher que les derniers modèles des marques les plus connues et ayant le plus de succès. Après il faut le vouloir, il en existe également des beaucoup moins chers. J'ai économisé 2 mois et j'ai pu me l'offrir. C'était un cadeau d'autant plus symbolique, puisque j'avais volontairement mit de l'argent de côté pour l'avoir. 
- La batterie : Là je ne peux pas dire le contraire, il se décharge très vite. J'étais déjà habituée à ça avec mon ancien téléphone donc ça n'a pas changé grand chose mais c'est quand même contraignant. La seule différence c'est qu'il prévient qu'il y a peu de batterie au bon moment. Mon ancien téléphone pouvait s'éteindre d'un coup alors qu'il indiquait 40% restants. Mais ça reste dérangeant, il faut prendre son chargeur avec soi tout le temps, si on l'utilise beaucoup ou si on utilise une grosse application comme un jeu par exemple, on peut le recharger 2 fois dans la journée et le remettre encore le soir. 

Les points forts

- Bien sûr, la transparence de la marque et le fait qu'ils essaient d'être le plus écologique et éthique possible. Ce que j'aime surtout c'est qu'il y a, pour le moment, certaines mauvaises choses qu'ils ne peuvent pas encore éviter, ils n'ont pas forcément trouvé d'alternative à tout, mais ils le disent, à la différence de pratiquement toutes les marques qui existent qui veulent vendre et se disent superbes et parfaites, à la manière des politiques. 
- Il est fait pour durer : On le voit dès qu'on l'a entre les mains et qu'on l'ouvre, tous les éléments à l'intérieur du téléphone peuvent être commandés et on peut même le réparer soi-même. On n'est donc pas obligé de changer de téléphone quand il y a le moindre dysfonctionnement.
- Pas de bug pour le moment. 
- Il est rapide, les temps de chargements ne paraissent pas interminables.
- Le tactile fonctionne très bien.
- Il est simple. Il n'existe que 3 couleurs, et je pense que c'est une bonne chose. J'aime la simplicité, j'ai un téléphone qui me ressemble. 

Les bonnes surprises

- J'avais lu que le design n'était pas attractif, par rapport à Apple par exemple, qui mise beaucoup là dessus. Je ne suis pas du tout d'accord. Je le trouve, justement, super. A ce que j'ai compris, c'est comme tous les Smartphone Android récents. Et puis libre à soi de disposer ses applications et de mettre des fonds d'écran qu'on aime. 
- La qualité des photos. J'avais aussi vu que c'était à améliorer. Bien sûr, si elle s'améliore, je serai ravie puisque j'adore prendre des photos mais je suis agréablement surprise de la qualité, elle me convient pour l'utilité que j'en ai pour le moment. Rappelons que ce n'est pas le but principal d'un téléphone.

Contente de mon achat ? 

Oui ! Si jamais ton téléphone est cassé ou en fin de vie et que tu souhaites en choisir un plus en accord avec tes valeurs, moins polluants, plus éthiques, plus respectueux, alors je te conseille vivement le Fairphone ! Je l'ai payé 520€ mais je tiens quand même à préciser que si tu n'es pas chez Sosh, ou Orange (je ne connais pas trop les noms) et que tu souscris à un abonnement avec eux, tu pourras l'avoir beaucoup moins cher. Ca vaut la peine d'y réfléchir... 

    _DSC0777           _DSC0773

 Si tu as d'autres questions pratiques, n'hésite pas à me les poser en commentaire.
Je te souhaite un magnifique dimanche ensoleillé.


01 avril 2018

5 raisons de devenir écolo/bio

peut-on-se-fier-aux-labels-cosmetiques-bio-sauvonsnotrepeau

1. Parce que c'est le moment

Laetitia en a parlé dans cette vidéo aujourd'hui, on se lance un défi 30 jours Anti Gaspi et on n'est pas seul. Elle va nous aider, on va pouvoir commenter ses vidéos, échanger, aller sur les #DéfiZéroDéchet #30jours #AntiGaspi #EcoloBio tout ce que tu veux... Et c'est plus facile si on s'y met à plusieurs. 

2. Pour faire des rencontres

Ca parraît complètement hors sujet, mais quand j'ai commencé a changer mon mode de vie, j'ai rencontré plein de monde. Je m'explique ! D'abord il y a eu les youtubeurs, justement, notamment Alys Boucher que je suis toujours et qui donne des conseils et des astuces géniales pour améliorer nos démarches et changer nos habitudes. Et ensuite, bien sûr Laetitia, qui a aussi créé sur Facebook un groupe dans lequel il y a environ 48000 personnes. J'ai donc rencontré plus de 48000 personnes ! Enfin presque.. Je peux échanger avec tous ces gens, je peux leur demander conseil, partager mes astuces, et je me sens beaucoup moins seule. Si ça t'intéresse, le groupe s'appelle : Pour une vie plus simple:Expériences Bio/Minimaliste/Zéro déchet/Recyclage. Et puis il y a ce nouveau groupe qu'elle a créée spécialement pour le défi. 

3. Pour continuer à profiter de beaux paysages

On en voit des photos des forêts, des fleurs, des plages paradisiaques surtout.. Et on peut en être sûr, tout le monde adore, trouve ça magnifique et rêve d'y aller. Mais peut-être qu'il faudrait aussi penser à les préserver ? J'imagine beaucoup de gens ne se rendant pas compte une seconde que tout ça est en danger et souhaitant juste aller se prélasser avec un coktail et balancer son emballage de Kitkat par terre quand il aura fini de s'enkiloser en regardant les vagues. Mais non, il faut se réveiller, si tu continues, tout ça va changer, tout ça va se dégrader et tu seras responsable. Donc on fait attention à ces merveilles ! 

4. Pour ta santé 

Parce que j'ai l'impression, après 2 ans à m'être renseignée et documentée pour tout changer, que je suis entourée de perturbateurs endocriniens à longueur de journée et que je bousille tout mon intérieur, comme je l'ai expliqué dans cet article. Si on fait plus attention à ce qu'on met dans nos assiettes et aux produits qu'on utilise, on a moins de risques de tomber sur des trucs cracra et notre corps nous le rendra. 

5. Parce que c'est bon

Fini les repas chimiques et industriels, tu peux enfin goûter aux vrais aliments, aux vrais saveurs et te régaler. Parce que manger fait parti des meilleures choses de la vie, autant manger des repas et des aliments délicieux, que la terre nous offre si généreusement. Et en plus, on fait des économies, si si promis !

Je suis sûre que je pourrais trouver encore plein d'autres avantages à changer de mode de vie pour celui-ci, mais j'espère que cet avant goût t'auras donné envie et que pour les 30 jours à venir, peut-être que des changements vont tout chambouler et améliorer ton quotidien, je l'espère !

07 octobre 2017

C'est l'heure du grand tri !

 

Après avoir vu le reportage The true cost, dont j'ai parlé pour expliquer que j'ai décidé de ne plus acheter de vêtements, je me suis dit que je devrais peut-être aussi regarder un peu plus attentivement ce que j'ai dans mon placard et que je me débarrasse de certaines choses. 

Alors j'ai tout sorti, j'ai tout entassé, et c'est là qu'on se rend compte de la quantité de vêtements qu'on a accumulé et surtout, de tout ce qu'on ne met jamais. 

_DSC9911

_DSC9909

Ensuite, on prend tout un par un, on regarde (rapidement) et on suit notre première idée. Il ne faut surtout pas rester plus de 10 secondes à regarder le vêtement, on risque de se dire : "Oh je devrais plutôt le garder, je vais surement le mettre un jour, enfin." NON. Tu ne le mets jamais ? Tu donnes ! 
Personnellement, il y a beaucoup de vêtements que je ne mets plus depuis quelques mois parce que j'ai prit un peu de poids et je trouve qu'ils me moulent trop, je ne me sens plus à l'aise dedans. Alors j'ai fait une pile de vêtement : en cas de perte de poids et de réapparition de mon corps d'avant. Et une autre pile : à donner aux gens qui en ont besoin et qui les mettront, eux ! 

Alors oui, sur le coup, quand on voit qu'on enlève beaucoup plus de vêtements qu'on ne le pensait, on a un tout petit peu peur de regretter. Mais une fois qu'on fois le résultat, qu'on range nos vêtements dans le placard, bizarrement on sent comme une libération.

Et les jours suivants, c'est tellement agréable d'avoir seulement à prendre ce qu'on a en haut de la pile en fonction de la météo, sans réfléchir, qu'on ne regrette pas du tout non, on se sent bien mieux. En tout cas, personnellement, je perds moins de temps, en plus tout est bien rangé et je n'ai pas besoin de tout sortir pour finalement, prendre le pull simple que je mets tout le temps. Je n'ai plus que les vêtements simples que j'aime et que je mets tout le temps. Et j'en ai encore beaucoup, je trouve ! 

_DSC9914

_DSC9915

QUE DES AVANTAGES !! 
1. On se libère
2. On gagne du temps tous les jours
3. On aime tout ce qu'on a
4. On fait de la place
5. On fait des heureux en donnant 
etc... 

A ton tour maintenant ?? 

 

29 août 2017

D'accord, j'arrête d'acheter des vêtements !!

 

The_True_Cost-323301146-large

Je trouvais bête de faire un article sur un sujet déjà abordé par d'autres sur leur blog ou dans leur vidéo Youtube et puis je me suis dis que non, plus on était nombreux à en parler, plus ça permettrait de faire passer le message. 

Depuis un peu plus d'un an, j'ai réalisé que je vivais dans une société de surconsommation qui n'était pas en accord avec mes valeurs. J'ai compris qu'on nous manipulait à longueur de journée avec la pub, dans des vidéos, et même simplement dans nos discussions, car les manipulés manipulent les autres sans même s'en rendre compte. On nous manipule pour nous faire croire que bonheur = posséder.

Pendant quelques mois, j'ai donc évité au maximum des achats dont je n'avais pas besoin. Puis cette "rebellion" s'est légèrement calmée et j'ai recommencé à "me faire plaisir" de temps en temps : aller sur des sites de déco ou de vêtements que j'aime et avec des prix abordables pour faire quelques petits achats quand j'avais un coup de mou par exemple, pour me sentir mieux. Quelle idiote ! 
Bref, j'ai été habituée à ça, surtout dès le collège en étant copine avec LA fille la plus branchée pour qui porter 2 jours d'affilé le même pantalon était une honte et un signe de mauvaise hygiène... 

Et puis j'ai vu CETTE vidéo de Carolina de la chaine Youtube -La Carologie- qui m'a rappelé que j'avais eu de bonnes résolutions et qu'il fallait peut-être que je me pose de nouveau la question : pourquoi tu achètes des choses dont tu n'as pas besoin ? Sa vidéo a déjà suffit à me remettre les idées en place et dedans, elle conseillait un reportage, le reportage qui lui a enlevé du jour au lendemain, à elle aussi, l'envie d'acheter des vêtements.
Ce reportage s'appelle -The true cost- .. Le réel coût... Ce qu'on finance quand on achète un vêtement de certaines marques, bon marché souvent. Comment on nous fait croire qu'on est plus riche que ce qu'on croit en nous permettant d'acheter des biens dont on n'a pas besoin, ce que notre argent permet de faire durer... Le travail des enfants, des conditions de travail déplorables, un salaire qui ne vaut rien, des familles séparées, des souffrances, des morts, du sang ! 

Alors les réactions quand je l'ai dis à mon entourage : "mais les autres continueront d'en acheter, alors ça ne changera rien."
Bien sûr que ça changera, 1- parce que j'en parle et que peut-être que je vais convaincre d'autres personnes de regarder le reportage et qu'ils réagiront comme moi (sûrement) et 2- parce qu'à ma petite échelle, je choisis de dire NON et je ne continue pas à donner mon argent à des grandes entreprises qui exploiteront toujours, en toute impunité, des êtres humains et les ressources naturelles.

Alors j'ai eu mon électro-choc... Je n'ai pas besoin de vêtements, je ne m'en suis jamais débarrassé et j'en ai accumulé un tas, maintenant je ne suis pas prête d'en racheter ! 

 

Pour voir le reportage : ICI et il est également disponible sur Netflix.